Morondava et l’allée des baobabs

Après mon circuit de 8 jours au centre-Ouest de Madagascar (une vraie aventure que je décris dans cet article!), je décide de passer quelques jours à Morondava proche de la plage afin de me reposer un peu avant de revenir à la capitale de Madagascar. Je visite quelques endroits comme la plage de Nosy Kely, le village de pêcheur de Betania, les marchés de la ville, et je teste de nombreux restaurants où je me gave de fruits de mer 🙂

morondava

 

INFOS PRATIQUES POUR VOYAGER A MORONDAVA

Que faire à Morondava ?

La ville n’a pas d’intérêt particulier, si ce n’est que le petit marché de fruit / légume pour faire des courses. J’y suis allé quelques fois pour me balader et déguster les papayes, beignets de riz et fruits de la passion de mada! On va à Morondava pour le côté farniente, on profite du bord de plage pour se balader, et des quelques cafés et restaurants sympas. Aux alentours, il y a quelques petites choses à visiter, notamment la fameuse allée des baobabs.

 

Apprécier la plage de Nosy kely où la pisine : c’est le quartier de la ville de Morondava où sont basés la plupart des hôtels touristiques en bord de plage. On peut se baigner sur cette partie de plage, c’est assez sympa et la plage est immense! Un petit conseil, ne vous éloignez pas trop de la plage des hôtels car il y a souvent des voleurs (de nombreux malgaches m’en parlaient). Sinon, vous pouvez profiter d’une piscine d’un hôtel, puis faire un tour sur la plage de temps à autre^

 

Artisans et boutiques de souvenirs a Nosy kely : C’est assez rare pour Madagascar de voir des boutiques « touristiques ». Ici, il y en a un paquet et ce sont de jolies boutiques, parfois d’art fait main! C’est ici qu’il faut faire votre shopping de souvenir, les prix sont les plus bas. Je parle en comparaison avec le centre ou le nord de Madagascar. Ce que j’adore, ce sont les baobabs sculptés dans du bois de palissandre: un beau bois clair! On y retrouve aussi des bijoux, des objets en bois ou en pierre, des huiles essentielles, etc.

 

Visiter le village de pêcheur de Betania: au bout de Nosy kely se trouve une île avec un village de pêcheur et une très belle plage de sable fin pour s’y baigner. Lorsqu’on se rend au bout de la route, de nombreux piroguiers vont vous proposer leur service pour traverser l’eau et visiter le village qui fabrique de grand bateau. Comptez 15.000-20.000ar (environ 4€) pour l’aller-retour avec un guide qui vous montre le village. J’ai passé un bon moment là bas, c’est vraiment chouette et vous pouvez acheter du poissons ou des crustacés fraîchement péchés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Plage de kimony : Cette fois-ci, il faut prendre un tuktuk pour s’y rendre car elle se situe plus au Nord de Morondava. En seulement 20min de tuktuk, on accède à une belle plage de sable blanc, déserte de monde. Pour être honnête, je vous conseille d’y aller à plusieurs car c’est assez isolé et cela peut être assez glauque. Pour ma part, j’y étais seule, et le chauffeur de tuk-tuk était un peu bizarre et bourré (les aléas d’une fille qui voyage seule..): je ne me suis pas restée, n’y baignée (je n’ai même pas de photo de la plage^)

 

Pêche en mer en voilier traditionnel : plusieurs annonces sont collées dans les restaurants (notamment celui de Le corail). Un pêcheur propose pour 100.000ar (24€) une excursion pêche en mer sur son bateau. Il y a d’autres genres d’excursions en mer, le tout c’est de demander aux pêcheurs ou aux restaurants !

 

L’allée des baobabs : Une 20ène de kilomètre plus au Nord de Morondava, c’est THE SPOT incontournable de la région ! Cette allée est très touristique mais je recommande 1000x d’y aller. Si tu vas à Morondava, tu ne peux pas louper l’allée des baobabs. D’ailleurs, de nombreux touristes viennent en avion uniquement pour voir ces baobabs! Pour ma part, je l’avais visitée via mon circuit organisé par l’agence de Boris, mais il est possible de s’y rendre pour 50.000 AR (12€) en tuk-tuk. Il suffit de demander aux chauffeurs dans la rue de Morondava: d’ailleurs, ce sont eux qui vous proposeront l’excursion en premier! Vous pouvez aussi passer par une agence locale à Nosy Kely: ils proposent des tours organisés d’un ou plusieurs jours comprenant l’allée des baobabs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Circuit jusqu’au Tsingy de Bekopaka : plusieurs agences locales proposent le circuit en 3 jours en 4×4 depuis Morondava. Par exemple, à l’hôtel Laguna beach ou j’ai passé quelques temps, ils proposent le circuit pour 350.000ar par personne (87€): ce prix comprend les entrées, les taxes, et le transport. Il vous faudra payer en plus vos repas et nuit d’hôtel.

 

Quel hôtel choisir à Morondava ?

Pendant mes trois jours sur Morondava j’ai pu faire le tour de nombreux hôtels. J’ai logé à l’hôtel des Bougainvillers comme il était réservé pour ma première nuit a Morondava. Il n’était pas extraordinaire mais le rapport qualité / prix était plutôt correct, et il y avait de la place (les autres adresses étaient complètes). J’ai passé 2 nuits dans un grand bungalow, mignon depuis l’extérieur, mais un peu kitsch / glauque à l’intérieur (70.000ar, soit 18€), puis 2 nuits dans une de leur chambre très basique mais pas chère (35.000ar, 9€).

A Nosy Kely, il y a des hôtels vraiment très sympa pour des prix corrects. C’est plutôt une ambiance décontractée, hippie, où les jardins entretenus.
La Capannina (chez Léa): ce sont des bungalows neufs sur pilotis, au bord de la rivière, pour seulement 60.000ar (15€). Ce sont les bungalows les moins chers que j’ai trouvé, un bon rapport qualité / prix.

Le Cheval de mer est une bonne adresse aussi pour ses bungalows en bois cosy, mignons et bons marché. C’est dommage il n’y avait plus de place quand j’y étais, j’aurais bien séjourné chez eux.

Pour plus de confort et un budget plus élevé, je vous conseille quelques endroits vraiment sympa avec de jolies jardins et / ou une piscine: il y a Chez maggie, le Baobab café et Laguna beach. D’ailleurs, sans être à l’hôtel Laguna beach, j’ai pu profiter quelques après-midis de leur piscine, après avoir mangé un repas chez eux.

 

Ou manger à Morondava?

 

Restaurant de l’hôtel Laguna beach : des plats succulents comme on mangerait chez nous dans un restaurant quasi-gastro. La qualité et la quantité est là ! La salade de cigale de mer (14.000ar, 3,5€) comme sur la photo ci-joint et le panacotta à la goyave (3€) ont fait mon bonheur. Le cuisinier et les serveurs sont hyper sympa.

 

Restaurant Au bleu soleil : une carte plus réduite qui se tourne autour du zébu, du poisson et des fruits de mer. Leurs plats sont très goûteux et bon marché (environ 15.000ar, 4€, pour un poisson entier).

 

Restaurant Le corail est aussi l’un de mes favoris. Ici ce sont des plats servis copieusement avec un excellent rapport qualité prix. Le poisson et les fruits de mer sont servis sous toutes leur forme. Pour ma part j’ai testé le poisson coco avec un accompagnement patate (16.000ar, 4€), et c’était trop bon !

 

 

 

Le mythique Jean le rasta est un restaurant / bar qui sert de bons petits plats bon marché encore très tard le soir. Ici le rhum arrangé, l’ambiance chaleureuse et décontractée, et les groupes de musique le soir font le succès du lieux. Les prix sont plus que corrects; la bière est à 5000ar (1,20€), le rhum arrangé a 3000ar (1€), un plat de pâte à 10.000ar (2,5€).

 

 

 

Accès / transport de Antananarivo à Morondava

Avion: la compagnie Tsaradia dessert la ville, mais le billet coûte environ 130€ (assez cher pour seulement 1h de vol). Il vaut mieux réserver ses billets en avance, et prévoir une marge de sécurité si vous avez un vol international après, car il y a beaucoup de retard sur cette compagnie.

Taxis-brousse: des liaisons quotidiennes de mini-vans font le trajet. Depuis Morondava, comptez environ 13h jusqu’à Tana. J’ai pris le taxi-brousse Cotisse (45.000ar, 11€) pour un départ a 5h30 et une arrivée a 18h30 à la capitale de Mada. Les places sont confortables et nominatives, il faut réserver sur leur site en avance; ou bien en agence Cotisse située proche du poste de police à Morondava (demander aux locaux, ils savent). Une autre compagnie fait le même trajet chaque jour, Tran sy tara, pour 40.000ar (10€), un peu moins prestigieuse que Cotisse mais il assure tout de même le trajet. Réservez le billet en agence à Morondave, elle se situe à l’entrée de la ville proche du marché.

Tuk-tuk à Morondava: En ville, de nombreux pousse-pousse (ou tuk-tuk) font des petites courses pour quelques sous, c’est le meilleur moyen pour circuler. Pour se rendre à la plage de Kimony, il faut compter 20min l’aller, pour 10.000ar (2,40€). Pour l’allée des baobabs, des tuk-tuk proposent 50.000ar (12€) l’aller-retour avec le temps d’attente là bas. Ces prix sont encore négociables!

 

Morondava, c’est où sur la carte?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s