Coup de cœur pour la campagne de Hpa-an

    Hpa-An (ou Pa-an) est ma première étape pour ce voyage en Birmanie et je suis stupéfaite de la beauté des paysages. La ville d’Hpa-An n’a rien de particulier, mes elle s’entoure d’une campagne formidable avec de nombreuses grottes et temples. Un fleuve traverse la région et de nombreux lacs rendent le lieu apaisant. Les hauts pics karstiques qui sortent des rizières me rappelle vraiment la région de Vang Vieng au Laos, ou encore Tam Coc au Vietnam, qui étaient tous deux mes régions préférées !

 

TROIS JOURS A HPA-AN

DAY 1

     Dans le bus depuis Yangon, je rencontre Quentin et Cécile (ils ont un superbe blog), avec qui nous avons passé une nuit à dormir à même le sol dans l’hôtel à cause d’une arrivée anticipée du bus (2h30 du mat!). Nous décidons le matin de partager un tuk-tuk pour visiter les alentours proposés par notre guesthouse.

Kaw Ka taung cave, notre premier arrêt, est une grotte avec de nombreux Bouddhas de toutes couleurs, un peu kitsch à mon goût. Notre curiosité nous appelle pour marcher un peu plus loin et suivre la rangée de sculpture de Bouddha jusqu’au petit village où quelques locaux se baignent dans une piscine naturelle.

Sur la route en direction du Sud, nous nous arrêtons plusieurs fois pour admirer les rizières. Nous avons de la chance de voir des travailleurs planter le riz, on se rend compte que c’est un travail difficile sous cette chaleur et les pieds dans la boue ! En quelques minutes seulement, le groupe de travailleurs aura planté les jeunes pousses de riz de façon symétrique et ordonnée.

 

Saddan cave, un arrêt incontournable dans notre visite « guidée » par notre tuk-tuk. C’est une énorme cavité creusée dans un pic karstique, aménagée avec quelques Bouddhas entre les stalactites et stalagmites. Nous traversons la grotte pieds nus (vive les pieds pleins de poussière) pour arriver de l’autre côté. Pour revenir au point de départ, nous négocions une barque pour seulement 1€ chacun, et contournons ce pic rocheux. La balade est très apaisante et le paysage sublime ! Je crois que c’est aussi pour le bateau que j’ai préféré cette grotte.

La route entre Saddan cave et Lumbini garden est magnifique malgré les secousses engendrées par l’état de la route ! On se demande si notre tuk-tuk va arriver entier jusqu’au soir.. La piste est ocre, un vrai contraste avec les rizières vertes ! On s’arrête plusieurs fois pour prendre quelques petites photos..

Nous retrouvons une étendue de Bouddhas à Lumbini garden, tous identiques et parfaitement alignés. Nous observons seulement la vue depuis l’entrée, car en fait, c’est la même chose partout ! J’y suis passée le lendemain comme le départ de la balade du Mont Zwegabin commençait dans le parc de Lumbini, mais avec Cécile et Quentin, nous passons !

 

Un gros coup de cœur pour cette étonnante pagode située au sommet d’un rocher qui à l’air de tenir qu’à un fil, nous sommes à Kyauk Ka Lat pagoda. A l’entrée déjà, une belle pagode s’expose à nous par son miroir parfait dans l’étang devant. C’est très marécageux ici, il y a de nombreux étangs partout, et les locaux se font un plaisir de nourrir les poissons. Je n’ai jamais vu des poissons aussi gros d’ailleurs, ça doit être courant chez eux de les nourrir !

 

La visite se prolonge avec Kawgun cave, un temple incrusté et sculpté dans la paroi rocheuse. Des énormes Bouddhas dorés sont placés dans la cavité de la roche, mais cela ne m’impressionne plus car c’est le cas dans tous les temples (et dire que c’est le deuxième jour de mon voyage en Birmanie..!). Ce que j’aime beaucoup dans ce temple, ce sont ces sculptures peintes à même la roche, représentant des Bouddhas dans toutes ses positions.

 

L’avant-dernière visite de la journée, c’est Yateak Pyan cave, un temple au sein d’une grotte naturelle. La grotte est tout aussi sublime, mais j’avoue que je commence à sentir la fatigue de la journée, mais surtout de la nuit passée (à dormir par terre après le bus de nuit..). Je n’ai pas la force de traverser toute la grotte, mais Cécile et Quentin ont découvert un superbe point de vue de l’autre côté.

Fin de journée, nous arrivons tout juste avant le coucher de soleil à Bat cave pour assister à la sortie quotidienne de millions de chauve-souris. Avant cela, on grimpe rapidement à la stupa à quelques mètres en hauteur pour admirer la vue sur la rivière. Puis on s’assoit avec les autres backpackers du coin (on n’est pas très nombreux d’ailleurs) pour admirer ces chauve-souris sortir de la cavité rocheuse la nuit. On a le temps de se poser un tas de question qui nous interpellent : comment elles se décident d’un coup à sortir toutes en même temps ? D’ailleurs, qui décide ? Comment font-elles pour être si habile, voler sans toucher les autres ? !

DAY 2

Le Mont Zwegabin, une vue qui se mérite !

Le deuxième jour dans la région, je décide de me rendre au Mont Zwegabin. A chaque fois que j’en parle aux locaux, ils tirent une tête en fronçant les sourcils.. je crois que je ne prononce pas bien le nom, mais en même temps, impossible pour moi de retenir les noms ici ! A Hpa-an, je trouve un scooter potable pour me rendre au pied de la balade. Quand je dis potable, c’est un scooter qui roule sans faire « trop » de bruit, et qui freine plus ou moins (j’en avais essayé deux : un sans frein, et un qui faisait le bruit d’un tracteur!). Je me dirige en milieu d’après-midi vers le jardin de Lumbini, point de départ de la balade. L’entrée coûte 4000kyat pour traverser un champ de Bouddhas, tous identiques et parfaitement alignés. Je trouve que c’est une curiosité, pourquoi tant de Bouddhas ici ?

Je passe le jardin et j’entame la marche vers les 15h30, une heure encore très (trop) chaude pour marcher. Le sentier, ce n’est que des marches jusqu’au sommet, ça pique ! Après avoir trekker au Népal la semaine d’avant, je ne pensais pas autant subir cette montée. Bon, on va mettre ça sur le coup de la chaleur  🙂 Le monastère se trouve à 700m de haut, soit 2500 marches selon une française qui a eu le courage de compter les marches pendant l’ascension. J’ai mis presque deux heures pour monter jusqu’au monastère, et surprise : nous sommes seules et la vue est sublime ! A 17h30 les couleurs flamboyantes font ressortir les pics karstiques qui sortent des rizières. L’endroit est très apaisant, c’est calme, malgré les agressions des singes là-haut. Un singe a sauté sur mon appareil photo (pendant mon time laps..merci), et un autre a carrément sauté sur mon sac !

Les marchés de Hpa-an

Je suis tombée par hasard sur le marché de Myo Ma Zay Gyi, un marché basique où on trouve de tout ! Moi j’y ai fais un tour pour acheter des fruits et boire mon jus préféré de sucre de canne pressé. D’ailleurs, ils le servent dans un sachet plastique avec une paille, original!

Chaque soir se tient un marché de nuit proche du pont traversant le lac dans la ville de Hpa-an, j’y ai fais un petit tour, mais pour une fois j’ai mis vraiment beaucoup de temps à me décider de ce que j’allais manger. A vrai dire, les brochettes recomposées, les riz fris, ou les crickets grillés m’inspiraient peu.. J’ai opté pour une noodle soup mais le bouillon sentait hyper fort le poisson ! J’étais installée à une table face à la cuisinière et je me voyais mal laisser le plat.. bon j’ai mangé quoi ! Heureusement qu’une petite douceur a rattrapé la soirée : ce sont des galettes de riz avec du caramel dessus, pas mal !

DAY 3

Les belles routes de campagne

Je pars aujourd’hui explorer les belles routes de campagne avec mon scooter. J’avais repéré la route entre Saddan cave et Lumbini garden : une belle route de terre rouge, qui contraste avec les rizières. Je me suis perdue un peu sur ces belles routes, et trouvé quelques beaux chemins entre les rizières. La route entre Buddha valley et Htone Aie est magnifique aussi, là on retrouve de vrais petits villages où les maisons en bois sont sur pilotis, avec les cochons, dindons et vaches dans leur jardin. Les habitants me regardent vraiment comme une bête étrange, j’imagine que peu de touristes sont encore passés ici. J’ai tenté de rejoindre le fleuve en prenant des chemins dans les champs où seuls les scooters peuvent passer. J’avais oublié que je suis sur un pauvre scooter, et non une moto-cross.. c’est tape-cul !

 

Kyar inn Pagoda, à la découverte d’un nouveau point de vue

Je repère sur Maps.me un point de vue du haut d’une colline, tout proche de la ville de Hpa-an. Je décide de m’y rendre en me préparant psychologiquement à grimper autant de marches que la veille. Finalement, bonne nouvelle, je peux accéder au sommet avec mon scooter ! .. même si le chemin est étroit, parfois de la piste, mais surtout une pente très raide. Je suis presque à l’arrêt dans certaines montées (je ne vais quand même pas marcher à côté de mon scooter!). Arrivée là-haut, je finis par quelques marches avant d’accéder à une pagode au sommet de la colline. L’endroit vaut vraiment le coup pour admirer la vue, et peut-être sympa au coucher de soleil sans trop d’effort.

Sur le chemin retour, les enfants que j’avais croisés à l’aller sont à nouveau là et m’attendent pour prendre une photo avec moi, trop mignons!

 

Hpa-pu hill, la découverte du jour en face du fleuve

En fin de journée, je me rends à Hpa-pu hill, un point de vue que j’avais repéré sur l’application Maps.me. C’est juste de l’autre côté de Hpa-an, mais pour y arriver, il faut descendre sur la route principale, traverser le pont puis remonter.. un tour de 20km à scooter au lieu de 100m en traversant la rivière ! D’ailleurs à pied, on peut utiliser un ferry pour la traverser. J’arrive au pied de la pagode sur la colline et je suis encore une fois seule au monde avec des chiens qui gardent le lieu, un peu glauque. Je monte sur la colline jusqu’au premier temple et la vue est magnifique, donnant sur la rivière et la ville de Hpa-an. Je tente d’aller plus haut.. j’ai bien dis « tenter ». En fait, le chemin qui monte est très mal entretenu avec des branches de partout et des toiles d’araignées qui traverse le chemin. J’avoue que je ne me sens pas trop sereine de grimper seule dans un tel chemin, où des bêtes bougent dans les arbres à chacun de mes pas. Je rebrousse chemin et me contente du premier point de vue qui est déjà top 🙂

INFOS ET BONS PLANS

Le tour d’une journée en tuk-tuk, c’est quoi le programme ?

  • Kaw Ka taung cave : entrée gratuite, petite grotte aménagée avec de nombreux Bouddhas colorés et dorés, un peu kitsch. Suivez la route plus loin pour arriver au village, on peut se baigner dans une piscine naturelle assez chouette.

  • Saddan cave : entrée à 1000kyats, et le retour en bateau par l’autre côté coûte 1500kyat par personne (partager le bateau avec 4-5 personnes max pour diviser les frais).

  • Yae Ta Khon swimming pool : gratuit, nous y sommes arrêtés pour manger le midi mais on peut s’y baigner librement dans les piscines naturelles, l’eau est très claire.

  • Lumbini garden : entrée à 4000kyats, un jardin avec des Bouddhas identiques parfaitement alignés. Pour y être passée, je trouve le prix injustifié et surtout une visite peu intéressante puisque la vue est la même partout (rien que de voir ces Bouddhas à l’entrée sans payer suffit).

  • Kyauk Ka Lat pagoda : entrée gratuite, très sympa avec deux belles pagodes, dont une perchée sur un rocher qui a l’air bancale.

  • Kawgun cave : entrée à 3000 kyats, un beau temple incrusté dans la paroi rocheuse avec de nombreuses sculptures de Bouddha colorées.

  • Yateak Pyan cave : entrée gratuite, on arrive au temple avec de nombreux Bouddhas à l’entrée de la grotte. Allez jusqu’au bout de la grotte, on accède à une ouverture sur les rizières et un lac de l’autre côté.

  • Bat cave : entrée à 1000 kyats, on accède à un point de vue sur la rivière du haut de la stupa, puis à 17h30-18h on assiste à la sortie de millions de chauve-souris. Le meilleur endroit pour les voir se situe au bas de la stupa.

 

Les meilleurs points de vue à Hpa-an

  • Mont Zwegabin : une belle vue du haut du monastère, idéale au lever ou coucher de soleil. Pour y accéder, deux départs sont possibles : un au Nord plus court et difficile, et un deuxième au Sud au niveau du parc Lumbini garden (4000kyat l’entrée). J’ai rejoins le point de départ à scooter.

  • Kyar inn pagoda : gratuit, tout proche de la ville, on y accède à scooter puis quelques marches jusqu’au sommet. Très belle vue sur Hpa-an et les rizières. Prenez Maps.me pour accéder au sommet, ce point de vue n’est pas très connu.

  • Hpa-Pu hill : gratuit, de l’autre côté de la rivière de la ville, accessible par scooter (en passant par le pont au Sud) ou en traversant par une barque la rivière depuis Hpa-an. Sympa pour la vue mais le point de vue n’est pas très haut car le chemin est laissé à l’abandon. Pas touristique du tout.

 

En vert, les belles routes

En bleu, les sites du tour en tuk-tuk organisé par ma guesthouse

En violet, les sites trouvés en scooter grâce à Maps.me

Se déplacer autour de Hpa-An

Le meilleur moyen de se déplacer librement dans la région, c’est de louer un scooter. Le prix est généralement fixé dans les Guesthouses à 7000-8000 kyat par jour. J’ai loué un scoot à côté de Good luck rent motorbike, pour 9000kyat 1jour et demi. Pour faire le tour des sites touristiques sans se prendre la tête et à un prix très intéressant, partagez un tuk-tuk pour la journée via les Guesthouses. Le prix est à 30000 kyat pour le tuk-tuk, à partager ça vaut le coup ! Nous étions que trois le jour ou je l’ai fais, mais certain le partage à six. Le programme est fixe, mais il est vraiment top ! Il y a aussi de nombreux tuk-tuk, ou encore des motos taxis : ils se situent sur la route principale, notamment autour de l’horloge.

Ou dormir à Hpa-an ?

J’ai logé les deux nuits à Thanlwin Pyar guesthouse, une bonne adresse bien situé avec un bon rapport qualité prix. Un lit en dortoir coûte 6,5€, une chambre environ 15€, avec petit déjeuner très copieux et différent chaque jour. Le plus, c’est qu’il se situe à 500m de l’arrêt de bus, idéale quand on arrive de nuit à 4h du matin ! Soe brothers Guesthouse et Galaxi Hotel sont aussi deux bonnes adresses pour le même prix quasiment: tous les trois sont situés dans la même rue, tout proche de l’arrêt de bus.

Hpa-An, c’est où ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s