Visites et kitesurf au Sud-Ouest de l’île Maurice

    Le Sud est ma région préférée de l’île Maurice. Plus authentique et sauvage que le Nord, ce n’est que quelques villages et hôtels qui bordent la côte. Le Sud est marqué par un paysage plus contrasté entre sommets et plateaux. Cette région offre de nombreuses balades pour approcher des cascades. Au pied du piton rocheux du Morne culminant à 550m se trouve un des plus grand lagon de l’île. C’est ici que se trouve LE spot de kitesurf : quand le vent souffle, de nombreuses ailes colorent le lagon turquoise. J’ai passé une bonne 10ène de jour dans le Sud de l’île, j’ai eu le temps d’apprécier les différentes plages et balades dans les hauteurs aux alentours.

 

Balade au sommet du Morne Brabant

Un beau matin ensoleillé, nous partons pour la montée de ce pic rocheux qui frappe à l’œil chaque jour où nous passons devant. L’accès est gratuit, il faut juste remplir un registre en début et fin de balade et venir aux heures d’ouverture de la grille. Pas besoin de guide local, le chemin est très bien indiqué.

Nous entamons la première partie qui est une douce pente pour nous réveiller tranquillement. Quelques ouvertures nous permettent déjà d’admirer le lagon du Morne de haut. Nous tombons à tant pour l’arc-en-ciel qui se dessine au-dessus du spot de kitesurf ! 

Avec Jessica, nous continuons notre chemin qui devient de plus en plus sportif. Vers la fin de la balade, on en vient à grimper avec nos mains. Lorsqu’on regarde en arrière, on espère juste ne pas tomber ! Au sommet, situé à 550m de haut, on atteint une croix métallique, une sorte de monument aux morts car le Morne possède une histoire forte autour de l’esclavagisme.

La vue est incroyable, on surplombe toute la partie Sud de l’île ainsi que le lagon aux différentes teintes du Morne. D’ailleurs, nous voyons que toutes les ailes de kitesurf sont en mouvement : le vent nous appelle à redescendre ! Pour l’ensemble de la balade, nous avons mis 2h30 aller-retour pour 450m de dénivelé environ.

Kitesurf au Morne

Ici, c’est certainement l’endroit où nous avons passé le plus de temps sur l’île Maurice. La lagon du Morne est un spot parfait pour naviguer. L’eau est plate, le vent plutôt régulier et plus au large on atteint un banc de sable où l’eau est hyper transparente. Au Morne, il y a plusieurs spot : le lagon est idéal pour les débutants ou pour s’exercer aux sauts. Il y a pleins d’écoles de kitesurf sur la plage et l’ambiance est hyper conviviale. L’autre spot, la pointe, permet de rejoindre les vagues de la passe : un spot pour les kitesurfers confirmés.

Cascade de Tamarin

Plus au Nord sur la côte Ouest, nous roulons pour rejoindre Tamarin, un endroit connu pour la pratique du surf. Effectivement, on a pu vérifier le spot, il en vaut vraiment la peine ! Mais ne nous dispersons pas, notre but est de randonner dans les gorges pour arriver aux chutes d’eau de Tamarin. Nous poursuivons notre route en passant par beaucoup de mangrove sur la côte, et des étendue de champ de sucre de canne dans les terres.

Le sentier est court, seulement 3km pour atteindre les trois cascades, dont une haute de 60m. Le sentier est technique et pas évident à trouver, heureusement que nous utilisons Maps.me. Parfois, nous demandons notre chemin aux guides qui accompagnent les voyageurs. La forêt est très dense, impossible de passer par un autre endroit que le sentier (expérience testée) ! Nous approchons trois cascades qui sont vraiment très jolies. Pour les fans de cascade, il est possible de poursuivre le chemin pour arriver aux sept cascades en contre-bas. Mais au vue du dénivelé et du temps, nous avons rapidement abandonner l’idée.

Le plus haut sommet de l’île à 828m de haut

Au cœur du parc national de Black River Gorge, nous rejoignons le plus haut sommet de l’île qui culmine à 828m d’altitude. C’est la classe de grimper le plus haut sommet de l’île non ? Bon, on ne dira pas que le début de la balade commence à 600m de haut déjà.. 😉 Un chemin de 2h30 aller-retour avec un petit dénivelé nous mène au sommet du piton de la petite rivière noire. Peu connue par les touristes, la balade est très sympa et vaut le détour. La vue au sommet est panoramique, donnant sur toutes les chaînes de l’île et le rocher du Morne. On aperçoit trois belles cascades au loin, ce sont celles du parc national de black river gorge.                      Ça c’était juste avant le point final, ça glissait beaucoup pour la descente!           

Point de vue sur la cascade Black river gorge

Entre Chamarel et Pétrin, on ne peut pas louper ce point de vue où tout est fait pour le tourisme. C’est un des seuls endroits de l’île où de nombreux stands de souvenirs et bibelots sont présentés. Les bus s’enchaînent et les singes se déchaînent, on s’attend à une vue de dingue ! Au bout des 100m de chemin piétonnier, on atteint un balcon dominant la vallée avec la cascade tout à droite. C’est très jolie, certes, mais je me disais « tout ça pour ça ! ». Nous avons essayé de poursuivre le sentier à droite pour approcher de plus prêt la cascade, mais, le tracé n’était pas vraiment clair et la balade s’annonçait longue. Nous avons rebroussé chemin.

Dégustation de rhums à Chamarel

Un incontournable dans la région Sud : la visite de la rhumerie de Chamarel, mais surtout la dégustation des rhums ! D’abord une visite guidée de 20min nous permet de comprendre et de voir comment est fabriqué le rhum, puis nous passons à la dégustation ! L’entrée à 10€ vaut bien son prix puisque nous dégustons un bon cocktail préparé avec un des meilleurs rhums vieillit en fut de chaîne, puis l’enchaînement de 9 rhums différents. J’y suis retournée deux fois pendant mon séjour, et la deuxième fois j’ai mangé au restaurant de la rhumerie. Pour 45€ le menu 5 plats, j’ai goûté aux spécialités de la maison comme la salade de cœur de palmier, et le cochon braisé. L’entrée et la dégustation de rhums est offerte lorsqu’on mange au restaurant. Nous nous sommes régalées !

Cascade Chamarel et les terres de couleurs

Après un bon repas bien arrosé au rhum, rien de mieux que de se balader pour redescendre sur terre ! A quelques minutes de la rhumerie se trouve un parc aménagé comprenant deux points attractifs : la cascade de Chamarel et les terres de couleurs. L’entrée pour les deux spots est à 230RP (5€). Nous commençons par les terres de couleurs.. une sorte de grande clairière ondulée présentant différentes teintes de couleurs entre le rouge et le doré, due à l’oxydation des minéraux. Le point de vue est sympathique, mais après avoir voyagé dans les grands parcs du Pérou et de l’Australie, ça n’a rien d’extraordinaire.

Plus loin, nous nous arrêtons à la cascade de Chamarel en pensant nous rafraîchir dans le bassin. C’est loupé pour cette fois, puisqu’il s’agit aussi d’un seul point de vue en contre-haut. La vue est belle et surtout la végétation entourant la chute d’eau, mais ce sont vraiment deux points de vue « de passage » qui nous amènent à une visite express du coin.

Coucher de soleil à la plage du Morne

Pour finir à bien nos journées dans la région Sud de l’île, nous profitons chaque soir du coucher de soleil de la plage du Morne. Orientée vers l’Ouest, c’est un endroit top pour admirer les lueurs nocturnes s’enchaîner.

INFOS ET BONS PLANS

Ou dormir ?

Pour explorer la région Sud-Ouest, je vous conseille de loger à La Gaulette, un petit village avec beaucoup d’infrastructures pour les voyageurs mais qui se mêlent bien à la nature. Ça ne ressemble pas non plus à une station balnéaire pour autant ! La Gaulette est proche du spot de kitesurf, c’est aussi pour cela que nous l’avons choisi. Il y a aussi quelques restaurants et bars.

La Gaulette compte de nombreux studio / appartements en location. Nous avons logé à Ocean Studio, via l’agence Ropsen (immanquable sur la route principale de La Gaulette) : pour 35€ le studio bien équipé à deux avec balcon donnant sur la mer. Le ménage y a été fait tous les jours.

Plus au Nord, Tamarin ou Rivière Noire est aussi sympathique, et bien situé pour exploré le Sud.

Si vous voulez plus de tranquillité et d’authenticité, vous pouvez loger au Morne Brabant (sur le côté Sud). C’est un tout petit village avec quelques logements dédiés à la location. J’ai aussi logé à cet endroit dans un appartement spacieux bien sympa pour 25€ (voir sur booking).

Combien de temps ?

Difficile d’estimer une durée pour visiter cette partie de l’île Maurice car cela dépendra de vos envies. Si comme moi, vous faites du kitesurf, vous pouvez y rester deux bonnes semaines sans s’ennuyer.

Si vous voulez seulement visiter la région et que vos jours sont comptés, je dirais que 4 à 5 jours suffisent pour découvrir les balades et les cascades, tout en se reposant à la plage car n’oublions pas que le mot d’ordre à l’île Maurice, c’est la farniente !

L’itinéraire au Sud de l’île sur la carte


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s