Le Nord de Maurice: plages, plages et plages

    Le Nord de l’île Maurice est la partie la plus touristique, notamment à Grand Baie qui est uniquement composé d’hôtels et de maisons locatives. L’île Maurice est assez inanimé le soir, c’est seulement ici que l’on trouve bars et restaurants. C’est même le lieux de sortie des jeunes Mauriciens le weekend. Le Nord est connu pour ses belles plages de sable blanc et son eau turquoise. Elles sont protégées du vent qui souffle régulièrement sur l’île, donc ici, c’est farniente au programme. Même si les plages sont très belles, je n’ai pas accroché avec cette région : il y a moins de relief donc moins de balades et les plages sont bondées. Avec tous les hôtels de luxe et le monde sur les plages, on y voit quasiment plus la couleur de son sable blanc.. Néanmoins, j’ai trouvé quelques endroits sympathique où la simplicité et l’authenticité perdure.

 

Cap Malheureux et son église

Sur la côte à la pointe Nord de l’île, on retrouve de la gaieté au Cap Malheureux (haha..). Chaque dimanche, la messe s’anime avec des chants dans la joie et bonne humeur. Derrière l’église, quelques pêcheurs amènent leurs poissons frais et le vendent directement, devant le dégradé bleu de l’océan. Au loin, on aperçoit l’île de Coin de mire, connue pour ses fonds marins.

 

Le village de pêcheur de Grand Gaube

Nous nous arrêtons à Grand Gaube, un petit port mignon au Nord-Est de l’île. Nous apprécions quelques instants l’atmosphère où des familles mauriciennes viennent pique-niquer le midi sur l’herbe et les enfants jouent entre les barques colorées de pêcheurs. Ici, ce n’est pas touristique du tout, d’ailleurs on ne s’y baigne pas, on apprécie juste l’ambiance.

 

La plage d’Anse la raie, un spot de kite de l’île Maurice

Anse la raie est au Nord-Est de l’île, moins connu par les voyageurs que les kitesurfeurs. En effet, c’est aussi un spot de kite puisque le lagon est très grand à cet endroit. Nous avons testé une session de kite ici mais j’ai préféré les autres spot de l’île qui sont bien plus sécuritaire et jolie.

 

Le marché de Goodlands, au cœur des locaux !

Tous les mercredis et samedis se tient le marché à Goodlands, une ville habitée par une forte population d’hindous. D’ailleurs, dès notre arrivée dans la ville, on s’est sentis en Inde : du monde dans les rues qui traversent à tout va, de nombreuses échoppes en bord de route, du trafic et du bruit. Pas évident d’avoir une conduite agréable dans cette ville ! Nous faisons un tour au marché de fruits et légumes, très authentique, et remarquons que nous sommes les seuls blancs ici. Nous prenons quelques fruits puis dégustons de bons rôtis fraîchement préparés : il s’agit d’une pâte faite d’eau et de farine, cuite à la poêle et farcie de sauce curry. Un délice pour seulement 0,30€ !

Plage de La cuvette

Un drôle de nom pour une si belle plage ! Selon moi, c’est une des plus belles plages du Nord de Maurice. Un paysage carte postale comme toute les plages du Nord, mais c’est certainement sa petite taille et son côté sauvage qui en fait mon attrait. Nous nous y arrêtons quelques instants pour savourer la quiétude et la beauté du coin, puis faire quelques poses photos ! Rester toute l’après-midi allongée sur une plage, c’est pas trop notre truc !

 

Plage de Bain Boeuf

Bien moins touristique que la plage de Grand baie et Pereybère, cette petite plage est complètement aménagée, idéale pour y pique-niquer, tout comme le fait les familles Mauriciennes le weekend. L’atmosphère est plus locale et très conviviale. Je m’y suis arrêtée deux fois à cette plage pour le coucher de soleil. La deuxième fois avec Jessica, nous avons tenté d’ouvrir une noix de coco avec un couteau suisse. Ça nous a pris tout le temps du coucher du soleil, mais on s’est régalée !

 

Plage du Mont Choisy

Selon moi, cette plage fait partie des plus sympathiques de la région Nord : elle est très longue et il n’y a pas d’hôtels sur la côte mais un parc de Philaos. Le weekends de nombreux Mauriciens y installent des tentes et tables pour y pique-niquer toute la journée. Sinon en semaine, l’endroit reste assez calme par rapport aux autres plages, même si quelques centres d’activités nautiques y sont implantés.

 

Le snorkelling de la plage Balaclava

Plus au Sud des plages touristiques, nous rejoignons Balaclava beach, connue pour ses récifs coraliens. Des bateaux partant de Grand baie font même l’excursion pour arriver jusqu’à cet endroit. Nous, on approche les fonds marins gratuitement ! Effectivement il y a quelques coraux et poissons, mais une bonne partie du corail est mort.. Nous étions assez déçu finalement des fonds marins et optons pour une bonne sieste sur la plage !

Nous y restons jusqu’au coucher du soleil, animé par des sauts de baleines à quelques centaines de mètres de la plage. On voit le saut de la baleine sur la photo juste en-dessous 🙂

 

Le jardin Pamplemousse

Pour une entrée à 200rp (5€) par personne, nous nous baladons quelques heures entre les 600 espèces différentes du jardin. Je ne savais pas qu’il existait autant de variété de palmier : ce jardin compte 85 espèces de palmier ! Il y a aussi un petit enclos avec des tortues géantes provenant des Seychelles.

 

Marché de Port Louis

Notre arrivée à la « grande ville » fut compliqué avec l’intense trafic et la difficulté à trouver un parking. Mais nous n’étions pas déçu de Port Louis, une grande ville mêlant grands buildings, veilles bâtisses et petites échoppes ambulantes en bord de route. Nous déjeunons au marché qui regroupe tous les jours beaucoup de stands de fruits, légumes, pâtisseries et rôtis. Évidemment nous choisissons de manger des rôtis farci à une sauce de curry. On goûte aussi la salade ourite : une salade de poulpe séché avec des oignons et de la tomate. Quelques stands de pâtisserie feront mon bonheur, mais rien de comparable à nos pâtisseries françaises !

 

Balade jusqu’au sommet du Pouce

Tout proche de Port Louis, nous voulons atteindre le sommet Le Pouce, le deuxième plus haut de l’île Maurice avec ses 820m. Il nous suffit d’une heure pour grimper les 400m de dénivelé que sépare notre voiture et le sommet. Au début, la balade est facile : on marche sur un chemin en herbe et entre quelques arbres. La deuxième partie de la balade est plus technique, on en vient à grimper avec nos mains certaines parties rocheuses. Le vide en contre-bas pimente un peu la montée, on se dit juste qu’il ne faut pas tomber en arrière ! La vue panoramique au sommet est vraiment belle, on domine toute la partie Nord, la ville de Port Louis et les autres pitons rocheux tout proche. Au sommet, au moment de boire un coup et manger une banane, un singe sort d’un coup du feuillu comme par hasard, attendant avec impatience la peau de banane. Qu’ils sont intelligents ces singes !

INFOS ET BONS PLANS

Pourquoi choisir d’aller à Grand Baie ?

Si vous aimer vous prélasser sur une des plages abritées du vent, de sable fin et à l’eau turquoise, c’est ici qu’il faut aller. Seulement, beaucoup de touristes viennent à cet endroit là (d’ailleurs je me demande pourquoi car j’ai vraiment trouvé des endroits bien plus beaux), et les plages sont bondées. De nombreux centres nautiques proposent des activités comme du parachute ascensionnel (60€ le tour de 10min), ou des locations de kayak ou SUP (20€ l’heure, c’est assez cher). Les plages sont souvent privatisées par les hôtels de luxe au bord de la plage. La ville de Grand baie est uniquement destinée au tourisme, il y a de quoi se restaurer et se loger. Si vous voulez faire la fête à l’île Maurice le weekend, c’est ici ! Le Banana bar est vraiment sympa avec de bons cocktails et des live music le soir, mais il y en a d’autres ainsi que des clubs.

Ou se loger ?

J’ai testé différents hébergements à Grand baie : un premier était une petite maison louée sur Airbnb pour 40€ proche de la plage de Peyrebere. La maison était bien équipée et idéale pour y cuisiner le soir mais la décoration n’est pas un point fort chez les Mauriciens !

Mon second logement était une chambre à l’hôtel Le blues pour 29€ avec un très bon petit déjeuner via Booking. Je conseille vraiment cet hôtel qui est à 700m du centre de Grand baie et un accueil chaleureux, mais notre tarif était une offre promotionnelle de basse saison.

 

Que faire dans le Nord?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s