Acheter un van en Nouvelle-Zélande

    Voyager en autonomie avec son van est la meilleure façon de parcourir la Nouvelle-Zélande. Les bus restent assez chers et limités aux principaux axes routiers. Faire du stop est facile aussi, mais rien n’est mieux que l’autonomie et l’indépendance en Nouvelle-Zélande ! Acheter un van aménagé pour découvrir la Nouvelle-Zélande est très populaire, beaucoup de voyageurs font ça. C’est le meilleur moyen pour économiser de l’argent (..si tout se passe bien) et de ressentir ce sentiment inexplicable et précieux : la liberté ! J’explique dans cet article comment acheter un véhicule aménagé, les démarches, ainsi que les astuces pour être gagnant à la revente.

 

Acheter ou louer ?

Je me suis posée la question entre acheter ou louer un véhicule, pour une période de deux mois seulement. Sur des sites de location, le prix de la location pour deux mois abordait le prix d’achat d’un van (sachant que l’on récupère la somme à la revente). Le calcul est rapide, nous nous lançons ! Nous avons trouvé en deux jours seulement à Christchurch une Toyota Estima déjà aménagée avec tout le matériel pour camper, pour 2850$ (1900€). Rien de plus facile qu’acheter une voiture en Nouvelle-Zélande, ça nous a pris 10min ! Au cours du voyage nous avons fait quelques réparations et acheté un peu de matériel complémentaire. A la fin de notre road trip, nous l’avons revendu à Auckland sur un marché de voiture pour 2000$ (nous avons du baissé le prix au maximum car ce n’était pas la bonne période, et nous étions pressé par le temps). Même si le prix est plus bas, nous sommes toujours gagnant par rapport à la location d’un van. Pour les deux mois, ça nous ai revenu à 575€ chacun (donc 288€/mois/pers). Nous avons rencontré des voyageurs qui ont « gagné » de l’argent à la revente. En fait, tout dépend de la période à laquelle on l’achète/la revend (cf article ci-dessous).

Quel type de véhicule acheter ?

Il y a deux types de voitures aménagées :

  • les véhicules « self-contained » (SC) ou autonomes : La certification self-contained (SC), ou véhicules autonomes est donnée aux véhicules contenant un toilette chimique embarqué, un évier, une réserve d’eau et une sortie des eaux usées. Ils se distinguent par un autocollant collé à l’arrière du véhicule. Voyager en self-contained est beaucoup plus simple car les emplacements pour véhicules SC sont bien plus nombreux et gratuits. Dans certaines régions, des aires de campings sauvages sont tolérées.

  • les véhicules « non self-contained » : Tout comme notre Toyota Estima, ce sont des voitures ou vans aménagés sans approvisionnement et sortie d’eau. Il est interdit de faire du camping sauvage avec ce type de véhicules, et les aires gratuites se réduisent de plus en plus en Nouvelle-Zélande. En effet, les Néo-Zélandais apprécient peu ce type de voyageurs.. qui soit-disant saliraient leur pays. Ces véhicules ne peuvent pas se garer sur les aires prévues pour les SC, sous peine de 200$ d’amende.

Je vous conseille fortement d’acheter un véhicule labellisé Self-contained, ou bien de l’aménager vous-même pour recevoir la certification. Cela permet d’être plus flexible, de dormir dans des endroits gratuits et donc faire des économies. Le nombre de fois où nous avons roulé des kilomètres pour trouver une aire de camping pas trop chère, mais surtout disponible. Dans les périodes touristique, de novembre à février, beaucoup de backpackers s’entassent dans des aires gratuites, ça devient une mission pour trouver une place !

Acheter / Revendre : comment gagner au change ?

On peut gagner ou perdre de l’argent sur la revente du véhicule, tout dépend de l’offre et la demande en fonction de la saison. Je m’explique. La période touristique en Nouvelle-Zélande s’étend de novembre à février, pendant l’été. Cela veut dire que la plupart des voyageurs / backpackers achètent leur véhicules entre novembre et décembre, pour le revendre en avril – mai. La demande est forte pour le nombre de véhicule qui reste limité. De ce fait, le prix d’achat est plus élevé au début de la saison touristique (novembre à février). Revendre sa voiture en avril-mai, comme nous l’avons fait (fin de saison touristique) est plus difficile car il y a moins de demande et beaucoup de voitures à vendre sur le marché. Certains en font leur business : ce sont les « car dealers », ils achètent en basse saison les véhicules, les stockent, puis les revendent en haute saison en doublant le prix. C’est d’ailleurs un car-dealer qui nous a racheté notre voiture fin mai pour 2000$, c’est la raison pour laquelle le prix était bas. Mais heureusement qu’ils sont là pour reprendre les « invendus », sinon on se retrouve avec une voiture sur le dos !

Le bon plan pour « gagner au change » serait d’acheter la voiture aménagée ou le van juste avant la grosse saison touristique, soit septembre – octobre, ou mieux encore pendant l’hiver, pour la revendre en pleine saison touristique comme en janvier – février.

Où acheter son véhicule aménagé ?

L’idéal est d’avoir un numéro de téléphone Néo-Zélandais pour contacter directement et au plus vite le vendeur (les bonnes occasions partent assez vite en générale!).

  • Sur internet : J’ai contourné quelques sites d’annonces de particulier à particulier qui fonctionnent très bien. Exemples de sites : www.backpackerboard.co.nz où de nombreux backpackers proposent leur vans aménagés à prix honnêtes (c’est grâce à ce site que j’ai trouvé ma voiture), www.trademe.co.nz (site de vente aux enchères ou achat direct, il y a de bonnes occasions aussi). Le site www.frogs-in-nz.com regroupe plusieurs annonces de voitures à vendre, mais les prix sont plus élevés, tout comme le groupe public sur Facebook « Français en nouvelle-zélande » (certainement parce que ce sont des Français qui revendent..).

  • Dans la rue : Se balader dans les rues d’une ville est un bon moyen pour trouver des véhicules en vente, où une affiche indique « for sale » sur la vitre. Il existe dans chaque ville, une ou deux rues où les gens garent leur voiture à vendre (une sorte de mini-marché) : demandez aux locaux. Certains garages possèdent quelques véhicules à vendre, mais je suis pas très rassurée à l’idée d’acheter un véhicule à un professionnel qui pourrait cacher des éventuelles défaillances mécaniques.

  • Dans un marché de voiture : A Christchurch et Auckland principalement se tiennent des « car fair », ce sont des marchés réservés aux particuliers souhaitant acheter / revendre un véhicule. Exposer son véhicule au car-fair coûte 40$ (celui d’Auckland), mais il vaut le coup surtout lorsqu’on est pressé par le temps. Beaucoup de monde s’y rende et découvre directement la voiture. C’est aussi l’endroit où se rendent les « car-dealers » qui achètent de nombreuses voitures, notamment les invendus en fin de journée (comme la notre..). Le prix est à négocier directement sur place.

Que vérifier sur la voiture lors de l’achat ?

A vérifier avant de démarrer la voiture :

  • le modèle, l’année et le kilométrage

  • l’allure général de la carrosserie : présence de bosses, traces de rouilles, phare intact, pare-choc bien fixé..

  • l’usure des pneus par rapport au témoin

  • s’il y a des fuites sous la voiture (trace d’huile, de gras)

  • sous le capot : le niveau d’huile, la couleur, la texture (si elle est noire ou une sorte de pâte c’est que l’entretien n’a pas été fait) et demander quand a été réalisé la dernière vidange

  • le liquide de direction

A vérifier au démarrage de la voiture :

  • la couleur de la fumée du pot d’échappement

  • le bruit du moteur

  • le parallélisme : lâcher le volant sur une ligne droite pour détecter un pb de parallélisme

  • les freins : freiner un coup sec

  • démarrer en 2nd à un feu rouge

  • faire un demi-tour en plusieurs manœuvre pour tourner le volant entièrement (il se peut qu’on entende un bruit de crissement)

Les détails :

  • le fonctionnement des feux / phares / clignotants / warning

  • les aérations / la climatisation

  • le verrouillage centralisé de TOUTES les portes (je sais de quoi je parle..)

  • les fenêtres

  • les prises allume

    -cigare (important pour un road trip..)

  • la radio et enceinte

  • L’aménagement intérieur et le matériel de camping

 

Les papiers / l’assurance ?

  • La REGO : C’est la taxe permettant de rouler sur les routes Néo-Zélandaises. Parfois, le véhicule vendu possède une REGO encore valide sur la période de votre road trip, sinon il faut la renouveler à un bureau de poste. On peut renouveler la REGO autant de mois que l’on souhaite (1, 3,.. à 12mois). Le payement se fait directement à la poste, et ils vous imprime l’étiquette de REGO à coller sur le pare-brise. Il faut compter environ 300$ pour une année de Rego.

  • Le WOF (Warrant of fitness) : c’est une sorte de contrôle technique qui est à réaliser tous les six mois auprès d’un garagiste spécialisé. Ils vérifient l’état général de la voiture

  • L’assurance : Comme dans tout pays, il faut assurer sa voiture pour une somme d’environ 40$/mois (tout dépend du type de véhicule, de l’année,etc..). J’ai assuré ma voiture sur Trade me insurance.

L’achat

Rien de plus facile et rapide que d’acheter une voiture en Nouvelle-Zélande ! Cela nous a pris 20 minutes et 10$ pour faire le changement de propriétaire du véhicule, et ce, un dimanche ! Il faut se rendre dans une poste, accompagné de l’ancien propriétaire de la voiture, demander le formulaire de changement de propriétaire, le remplir et joindre le passeport. Une adresse en Nouvelle-Zélande est demandée pour le formulaire, nous avons mis l’adresse de notre hôtel.

Allons découvrir les routes de la Nouvelle-Zélande avec notre Toyota Estima! En deux mois, nous avons parcouru 10.000km. Voir notre itinéraire et nos étapes ici

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s