Notre arrivée sur l’île Nord par Wellington

Nous débarquons à Wellington après avoir traversé la mer depuis l’île Sud. Capitale de la Nouvelle-Zélande et au cœur d’une baie, Wellington mêle de jolies petites maisons aux grands buildings. Comme un air de ressemblance avec San Francisco aux États-Unis, avec le cable car et le style victorien des maisons. Habitués à la nature et aux petites villes de l’île du Sud, nous perdons nos repères à Wellington : du trafic sur la route, de nombreux centres commerciaux, du monde dans les rues. Ça nous change et nous apprécions le dynamisme de la ville. Nous y restons deux jours, et sous la pluie encore une fois. Cette pluie est la conséquence d’un ouragan qui passe proche de la Nouvelle-Zélande.

TRAVERSEE EN FERRY

Voici les paysages des Malborough sounds que nous traversions côté île Sud par le ferry. La traversée du détroit de Cook prend 3h environ.

 

WELLINGTON

MONT VICTORIA

Le premier soir, nous montons sur la colline la plus haute de Wellington (196m) avec notre voiture via la route Carslon gore road. Pour rejoindre cette colline, nous passons d’abord par Oriental bay road, où de nombreuses maisons au style victorien me rappelle San Francisco. Nous garons notre voiture sur le parking puis rejoignons une plate-forme pour contempler la vue panoramique de « Victoria lookout ». Nous avons choisi d’y aller la nuit pour apprécier les couleurs et l’ambiance du soir de cette ville portuaire.

BOTANIC GARDEN

Nous nous rendons au Botanic garden pour prendre le Cable car, un ancien tram rouge qui grimpe la colline jusqu’au sommet du jardin. Du haut de la colline, un chemin aménagé serpente entre de belles plantes et fleurs. L’entrée au jardin est gratuite, et le Cable car coûte 4$/personne pour seulement 5min de montée. Nous commençons à fatiguer et la pluie s’intensifie..

MUSÉE TE PAPA

Il pleut beaucoup, c’est le moment de consacrer du temps au musée Te Papa de Wellington. C’est étonnant que le musée soit gratuit pour une si belle mise en scène de la culture Maori et de la biodiversité de la Nouvelle-Zélande. Tout un étage est consacré à l’histoire de la culture Maori avec de nombreuses pièces et explications. Ce musée répertorie aussi les animaux qui vivent ou ont vécu en Nouvelle-Zélande, dont un calamar géant resté intact dans du formol (trop dégeu!). Il y a aussi une partie sur les tremblements de terre qui ont touché la Nouvelle-Zélande, comme celui de 2011 qui a dévasté Christchurch.

 

INFOS ET BONS PLANS

Ou se stationner à Wellington

Garer sa voiture est compliqué à Wellington, il y a peu de places et les parkings sont chers. Il faut un peu sortir de la ville pour éviter de payer 3$ la demi-heure ! Nous étions garé au début de l’Oriental bay parade où c’était 1,50$ l’heure. Plus loin sur la route c’est gratuit, mais il faut marcher un peu plus.

Ou dormir ?

Ici, c’est la ville, donc pas de camping gratuit. Sur la route Oriental parade road, nous avons vu des vans garés la nuit. Aussi, certains se stationnent le long de cette route en bord de mer.

Wellington, c’est où ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s