Le cône parfait du Mont Taranaki

La singularité de la région, c’est ce cône parfait qui sort de terre : le volcan Taranaki perché à 2500m. Nous faisons un petit tour dans l’Ouest de l’île Nord apparemment connu pour le surf et le kitesurf. D’ailleurs, la route tout autour du Mont Taranaki s’appelle la « surf highway », trop la classe ! Nous passons deux jours dans la région, avant de prendre la Forgotten Highway qui était une sacrée aventure..

OPUNAKE

C’est une plage en contre-bas de la falaise où les vagues sont hyper régulières : un bon spot de surf. Nous y avons juste mangé le midi, avec de nombreuses personnes qui fêtaient un événement. Leur repas de fête nous donnait envie, tandis que nous mangeons notre plat de base du midi : des œufs au plat, des sauces et des concombres tomates.

 

DAWSON FALLS

Sur la partie Sud de la péninsule, une petite route sinueuse grimpe au pied du volcan. Nous pénétrons quelques minutes le long d’un sentier dans une forêt tropicale pour atteindre la cascade nommée Dawson. La cascade est belle mais la végétation l’entourant vaut bien plus. Cette forêt mêle des yukas, de la mousse, des fougères, des arbres avec de petits fruits rouges comme des groseilles.

 

EGMONT LIGHTHOUSE

Sur la côte Ouest au niveau de Pungarehu, nous approchons le phare d’Egmont et le photographions sous un bel arc-en-ciel. Quel timing ! Il faut dire que nous voyons des arc-en-ciels quasiment tous les jours avec ce temps pluvieux en ce mois de mai.

 

NEW PLYMOUTH

Au Nord de la péninsule, New Plymouth est une belle ville aménagée avec des espaces verts, des parcs, et une balade en bord de mer de 13km. Nous en avons fait un morceau, jusqu’au pont hyper design qui traverse une rivière.

 

POINT DE VUE SUR LE MONT TARANAKI

Tout autour de la « surf highway » la vue donne sur ce haut cône parfait. Mais le meilleur point de vue pour moi se situe entre Waitara et Stratford, au niveau d’un chemin de fer. Nous avons eu de la chance car la veille il a neigé sur les hauteurs, c’est d’autant plus beau avec le sommet enneigé.

 

WARAKA BEACH

Tout proche, nous passons la nuit en camping de Waitara (Marine Park motor camp pour quelques dollars). Le camping est une simple étendue d’herbe avec des sanitaires. Certains Néo-Zélandais qui n’ont pas les moyens résident dans une caravane du camping.. ce qui crée une ambiance un peu glauque.

 

SH43 FORGOTTEN HIGHWAY, une histoire glauque

Longue de 150km seulement, conduire sur la SH 43, renommée la « route perdue » est une aventure ! La route est très sinueuse, c’est pourquoi nous mettons presque 3 heures pour la parcourir. Elle débute de Stratford pour terminer à Taumaruni, et longe des gorges à travers une forêt dense. Les points de vue sur le Mont Taranaki sont nombreux et splendides au début du trajet. Mais plus nous nous enfonçons dans la forêt, et plus l’atmosphère devient bizarre. D’ailleurs, sur les 150km nous avons peut-être croisé 5 voitures.

A une intersection, je vois des peaux de vaches et moutons sécher sur un panneau indiquant « ghost village » (village fantôme). Je compare l’entrée avec la ville fantôme aux États-Unis, et me dis que ça pourrait être sympa d’y faire un tour. Nous y allons via une piste de gravier et quelques arbres effondrés sur la route. Une fois arrivés sur le lieu, c’est une ferme minable avec une caravane à l’extérieur qui propose un « ghost camping ». Passer une nuit là-bas, même pas en rêve, l’endroit est trop glauque et isolé ! C’est peut-être un fou qui a crée le concept, et ça ne figure sur aucune carte touristique ou internet. On repars déçu de rien n’y avoir trouvé. Sur le retour, à 10km de la ville, je voulais m’arrêter pour faire un pipi-express sur la route (il n’y a personne). Guillaume ralentit alors pour chercher un endroit où s’arrêter. Soudainement, une femme apparaît vêtu de blanc tâché par beaucoup de sang sur son visage et son corps. Elle marche ensanglantée au bord de la route, à 10km de la ville tôt le matin.. Que fait-elle là ?! Nous avons eu des frissons lorsque nous avons croisé son regard vide et énigmatique quelques secondes. Elle ne cherchait pas à ce qu’on s’arrête pour l’aider.. et honnêtement, c’était tellement étrange, qu’on a juste bloquer les portes et accéléré. Nous roulons.. d’ailleurs il n’y a toujours personne sur la route. Une 20ène de minutes plus tard, nous voyons une chèvre fraîchement éventrée sur la route avec la tête posée sur un rocher. On en revient pas encore une fois et tentons de faire des liens avec la dame. La distance entre la chèvre est la dame est importante, ce n’est sûrement pas elle, mais un autre consanguin du coin ! Bref, on s’en souviendra longtemps de cette histoire !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s