La région volcanique, entre Wai-o-tapu et Waimangu

Au cœur de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, nous nous retrouvons sur la ligne de feu du pacifique. L’axe Taupo – Rotorua se caractérise par des activités géothermales et volcaniques. Ce sont plusieurs lacs aux couleurs étranges, cratères, et geysers que l’on peut observer de près dans les parcs. Celui de Wai-o-tapu est le plus connu, mais il y a aussi Waimangu, Wairakei et Te Puia à Rotorua.

 

WAI-O-TAPU

C’est ici LE parc volcanique incontournable à visiter en Nouvelle-Zélande. A mi-chemin entre Taupo et Rotorua, ce parc compte un grand nombre de cratères, lacs volcaniques et geysers. Nous arrivons à 10h au parc comme nous savions que des geysers étaient bizarrement actifs tous les jours à 10h15. Nous voici à l’heure pour les geysers de « Lady Knox » qui surgissent pendant une demi-heure, tout comme la centaine de touristes avec nous. On ne le voit pas sur ma photo, mais l’aménagement est un peu too much, avec des gradins en cercle comme un théâtre grec donnant sur le petit geysers blanc. A la fin tout le monde applaudit.. bon.. passons !

Nous passons deux bonne heures sur le chemin qui contourne l’ensemble des lacs, geysers et bassins de boue d’acide de sulfate. Le plus connu est le lac central où la fumée s’échappe parfois pour observer le contraste de couleur entre le rouge aux extrémités et le vert à l’intérieur. C’est très chouette ! Parfois, les odeurs nous font avancer plus vite, parfois les photos nous ralentissent.  

WAIMANGU

Annoncé comme le plus récent système géothermal du monde, ce site volcanique englobe d’autres cratères, geysers et lacs. Dans le même genre que Wai-o-tapu, ce site est plus étendu et beaucoup moins touristique. Le sentier descend la colline et longe les nombreux cratères sur 4km. Il y a vraiment personne, parfois je me retrouve seule dans la forêt !

J’approche « le lac de l’enfer » où les fumerolles laissent entrevoir sa couleur bleu. Son niveau d’eau oscille en fonction de l’activité géothermale: il peut atteindre au maximum 30m de profondeur. Il s’agit du plus grand geyser au monde, mais non visible puisque c’est sous l’eau.  

Plus bas, des sources thermales sont colorées en raison de l’abondance de silice dans le sol, ce qui forme ces étages blancs. La vapeur et les geysers humidifient l’air, la végétation change : on retrouve plus de mousse, de fougères et de lichens.

Tout en bas du site, j’attends au bord d’un grand lac le bus prévu avec la visite qui remonte jusqu’au parking. L’endroit est vraiment paisible.

ROTORUA

Rotorua est une ville singulière, c’est le seul endroit où l’on trouve de la fumée sortir des bouches d’égouts. Je passe quelques temps au parc de Governement Garden au centre, pour y manger et apprécier l’ambiance de village. Des petits vieux jouent à la pétanque, d’autres se promènent dans la roseraie, ou contemplent les quelques points géothermiques.

Je vais ensuite me balader à Kuirau park, un espace vert où serpente un chemin pour accéder à de nombreuses sources d’eau chaude et de fumerolles remontant du sol. C’est gratuit, et vaut le coup d’y faire un tour pour avoir un premier aperçu des activités géothermiques du coin.

OKERE FALLS

Sur la route en direction du Nord, je m’arrête à Okere falls, ce sont des cascades impressionnantes dues à leur débit d’eau. C’est possible de faire du rafting dans cette rivière de classe IV-V. Je vais rester sur terre et me contenter d’une balade d’environ 30min le long de la rivière.

INFOS ET BONS PLANS

Quel sites volcaniques / géothermiques choisir ?

  • Wai-o-tapu : Très touristique, ce sont des bus entiers qui débarquent à 10h notamment pour le geysers quotidien. Le parc est très bien aménagé et le circuit entier dure environ 2h avec de nombreuses pauses photo. Même si ce parc est TRES touristique, il vaut vraiment le détour et je trouve le prix raisonnable pour la qualité du parc (32,50$/pers). A 10h15 tous les jours, les Geysers de « Lady Knox » surgissent pendant une demi-heure, c’est gratuit et on peut y accéder sans ticket d’entrée. Il y a aussi les « Mud pools » plus loin sur la route accessibles sans ticket.

  • Waimangu : Dans le même genre que Wai-o-tapu, ce site est plus étendu et beaucoup moins touristique (idéal si on a un peu de temps dans la région). La balade s’étend sur 4km en descente dans une forêt avec de nombreux points de vue (2h environ avec les pauses photos) et un bus nous monte au départ. J’ai beaucoup aimé, et il y avait bien plus d’explications (même en français). Le prix est un peu élevé au prix fort (36$), mais j’ai acheté le ticket 25$ via le site Bookme.nz (l’équivalent à Groupon).

  • Kuirau park (centre de Rotorua) : petit parc gratuit, aménagé autour des quelques points d’eaux et fumerolles

Ou dormir ?

Nous avons passé deux nuits au camping du lac Okaro à Waimangu : c’est un très beau camping au bord d’un petit lac pour 8$/pers/nuit (payement sur l’honnêteté dans une boite), avec des WC.

Où se trouvent les sites volcaniques?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s