La région du Mont Cook et ses belles randos

Le parc national du Mont Cook regroupe les plus hauts sommets de la Nouvelle-Zélande avec le Mont Cook à 3724m, et le Mont Tasman à 3497m. C’est une de mes régions préférées de la Nouvelle-Zélande avec ces glaciers et lacs turquoises. Nous y restons quelques journées pour randonner dans le coin 🙂

 

Une vue incroyable depuis notre camping au lac Pukaki !

Provenant du lac Tekapo, nous passons une première nuit à la plus belle aire de camping de l’île Sud en bout de lac Pukaki avec la vue sur les sommets enneigés du Mont Cook. Un vrai luxe de se réveiller avec cette vue incroyable ..et en plus il est gratuit !

Le lendemain, nous rejoignons Aoraki Mont cook village, au pied des randonnées dans le parc national de Mont Cook. La route est sublime, nous prenons le temps de nous arrêter plusieurs fois tellement c’est beau !

Les plus belles randos de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande sont ici !

MUELLER HUT

Le premier jour nous partons pour la randonnée de Mueller Hut. On gare rapidement notre voiture au pied des balades, préparons nos affaires et notre pique-nique puis let’s go pour 5h de balade ! Le soleil brille, il faut profiter de l’occasion car ici le temps change très vite et il pleut souvent en cette période de mars !

Le début de la randonnée est facile, on se demande quand vont débuter les 1000m de dénivelé ! Oops j’ai parlé trop vite, 2200 marches m’attendent pour arriver au premier point de vue de Sealy tarns. La vue est sublime, donnant sur le lac Mueller aux couleurs turquoises entouré des glaciers. Petite pause photo et fruits secs, puis je repars !

La deuxième partie de la randonnée est bien plus technique et physique. Ça ne fait que monter sur un sentier en zigzag rocailleux et on en vient parfois à escalader de gros rochers. Après 2h30 de montée environ, nous sommes heureux d’atteindre le chalet rouge à 1800m d’altitude, qui marque la fin de la balade. Ce chalet est construit pour permettre aux trekkeurs d’y dormir la nuit et traverser le parc du Mont Cook. Nous y mangerons simplement, avant de redescendre.

 

Sur le retour, je m’arrête plusieurs fois pour prendre des photos, la vue est vraiment incroyable. A chaque fois que je lève les yeux je me dis « whaaaa »!! On peut percevoir les deux lacs (Mueller lake et Hooker lake) et le fond de la vallée. 

 

KEA POINT

En fin de journée, nous marchons encore ces quelques 20′ pour rejoindre un point de vue au pied du lac Mueller. Le nom du point de vue fait référence aux oiseaux typiques de cette région, une sorte de grand perroquet nommé Kea. On en a vue quelques uns sur le parking le soir, ils voulaient arracher les antennes des voitures !

 

HOOKER LAKE TRACK

Le lendemain, nous partons pour une petite rando de 10km sans dénivelé cette fois-ci. Le sentier de Hooker lake borde de nombreux petits arbustes et traverse de quelques ponts suspendus. Ça en fait une balade un peu fun, surtout que la météo n’est pas parfaite aujourd’hui !

Après une heure de marche, on atteint le point de vue sur le lac de Hooker. Le lac est très sombre et quelques morceaux de glacier flottent encore (nous sommes en fin d’été, au mois de mars). Ces petits « icebergs » nous impressionnent même s’ils sont noircis par la roche. Eh non ici on ne peut pas parler de pollution, l’air est tellement pur 🙂 Nous y restons quelques temps, mais la pluie commence à tomber sérieusement !

 

TASMAN GLACIER

Seulement 15min de marche nous amène à un point de vue sur le lac de Tasman. Ici aussi, quelques morceaux de glaciers flottent, mais je pense que ce n’est pas la meilleure saison pour voir de beaux icebergs, et les nuages sont très bas aujourd’hui..

 

Camping de White horse hill, au pied des montagnes

Nous passerons une nuit au camping du parc national, un très beau camping entre ces hauts sommets. Après de belles balades dans la région, une crêpe party s’impose ! C’est la petite touche « frenchy » dans ce camping rempli de voyageurs / backpackers.

INFOS ET BONS PLANS

Quelle randonnée choisir ?

Il existe de nombreuses randonnées allant de 30min à plusieurs heures, d’un jour ou de plusieurs jours. Le mieux est de se renseigner auprès du centre d’information du village Aoraki Mont cook et d’acheter pour 1$ la brochure avec les différents circuits. Pour parcourir l’endroit, 2 jours minimum sont nécessaires selon moi.

  • Mueller Hut route : 5 heures aller-retour (avec pauses), 1000m de dénivelé, niveau assez difficile et technique notamment sur la fin de la balade dans les rochers. Très belle randonnée ! Plus d’information sur le site du parc

  • Kea point : point du vue à 20′ aller-retour depuis le White Horse Hill campground. Belle vue au pied du lac Mueller

  • Hooker lake track : randonnée facile de 10km, en 2h30 (avec pauses). Très jolie rando, avec de nombreux ponts suspendus à traverser, c’est ludique. On peut approcher de près des icebergs!

  • Tasman glacier : 15min de marche pour arriver à un point de vue sur le lac de Tasman, c’est sympa mais le mieux serait de venir au début de l’été (novembre) pour voir des icebergs.

Ou dormir ?

Un camping gratuit se trouve tout au Sud du lac Pukaki, idéal pour y passer la nuit avant de se rendre au pied des balades dans le parc national de Mont Cook. L’aire est énorme, il y a de la place pour tous et à toute heure. Par contre, il ne dispose pas de WC. Il faut compter environ une heure pour rejoindre le parking des points de départ des balades pour le Mt cook (environ 50km).

Un autre camping se situe au parking des départs de balade, nommé White horse hill campsite. Il est payant, à 13$NZ/personne (à régler dans une boîte à l’entrée du parking) et dispose de sanitaires et d’une salle de repas. Les douches se situent au village de Aoraki mt cook, pour 2$ les 5min. Le cadre du camping est vraiment très beau, au pied des sommets enneigés. C’est idéal d’y dormir la veille d’une randonnée pour pouvoir partir tôt le matin (pour les grosses randos). Attention il fait assez froid la nuit et le camping se remplit rapidement. Au final, les voyageurs sont tous entassés !

Accès

Pour accéder à ces balades (Mueller hut, Hooker lake track, Tasman glacier), il faut passer par la route Sud de l’île bordant le lac Pukaki et jusqu’à Aoraki mont cook village. Il n’existe pas de route qui traverse la chaîne de montagne de la région du Mt cook.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s