La côte Ouest de l’île Sud, entre rainforest et plages

La côte Ouest est la partie la plus sauvage de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande, avec beaucoup de forêt et peu d’habitations. C’est peut-être à cause de l’invasion de ces petites mouches qui mordent et laissent des cicatrices (aah ces sandflies!!). La route costale sépare les plages de la forêt tropicale qui se densifie sur la cette côte. Le paysage change du tout au tout avec un mélange de forêt humide et de palmiers sur les plages. En partant de Hokitika, nous nous arrêtons à Pancake rocks pour son étrange formation de roche en empilement, ainsi que des plages bondées d’otaries, pour arriver au Cape Farewell tout au Nord de l’île Sud.

Pancakes rocks à PANAKAIKI

Le long de cette route déserte, nous tombons d’un coup sur de nombreux cars touristiques garés. C’est ici le spot touristique de la région ! Un kilomètre de balade est balisé entre d’étranges formations rocheuses, tout en empilement comme des … pancakes empilés haha ! Nous sommes de passage et la marée est basse, c’est pourquoi nous n’avons pas eu la chance d’observer le Blowhole (souffle d’eau) crée par les vagues à marée haute. Mais nous sommes content car on a vu quelques dauphins au large 🙂  

 

Plages de la CÔTE OUEST

Entre quelques heures de route, nous nous arrêtons à de belles plages sur la côte histoire de nous dégourdir les jambes et profiter des quelques rayons de soleil qui percent à travers les nuages. Le temps est très capricieux en ces temps, ça fait plusieurs jours que nous n’avons pas eu un ciel bleu ! En ce mois d’avril, c’est la fin de l’été ici.

CAPE FOULWIND

La fin de journée approche et nous voulions nous arrêter dans le coin car j’ai repéré une aire de camping grâce à mon application Campermate. Au bout du cap, une petite balade de 30min nous amène à une falaise depuis laquelle nous observons des otaries se prélasser en contre-bas. On commence à avoir l’habitude de voir des otaries, elles sont vraiment nombreuses dans le Sud de la Nouvelle-Zélande !

TE WAIKOROPUPU SPRINGS

C’est un stop à Te Waikoropupu, un nom imprononçable pour une source d’eau pure et translucide! Cette source d’eau est connu comme la plus grande source de Nouvelle-Zélande, avec l’eau la plus pure ! On appréciera juste la douceur de l’eau avec nos yeux puisqu’il est interdit de s’y baigner.

CAPE FAREWELL

A la pointe Nord de l’île Sud se trouve le Cape Farewell, connue pour ses grandes plages de sable blanc et son arche rocheuse au loin. Nous nous arrêtons à Wharariki beach pour observer des petites otaries jouer ensemble dans un bassin d’eau retenue lors de la marée descendante, puis nous ramassons de nombreuses moules vertes que nous cuisinerons le soir.

PUPONGA BEACH

Nous avons trouvé un endroit sympa pour finir la journée, au bord de la plage de Puponga, anciennement un débarcadère, comme en témoigne les piliers d’un ancien pont ainsi que les deniers chariots utilisés sur la plage. A marée basse, des otaries viennent nager dans les courants d’eau.

On déballe notre cuisine pour préparer les moules qu’on a trouvé. Eh oui, le voyage à la routs sans frigo nous oblige à cuisiner rapidement les aliments frais. Ces moules sont spécifiques à la Nouvelle-Zélande: elles sont grandes (parfois la taille de ma main) et verte sur l’extérieur. A l’intérieur c’est la même chose que nos moules classiques. Nous les avons cuisinées le soir-même !

INFOS ET BONS PLANS

Ou dormir ?

  • Cape Foulwind : Nous avons passé une première nuit sur un parking d’un café Tavern, normalement autorisé pour y passer la nuit (c’est inscrit sur un panneau). Sauf que nous sommes arrivés très tard dans la nuit et le café était fermé, nous n’avons pu demander au café l’autorisation d’y passer la nuit. Résultat des courses, nous avons reçu une amende de 50$ pour stationnement la nuit (ils sont sympa les Néo-zélandais!). Un conseil, il vaut mieux demander l’autorisation avant d’y passer la nuit.

  • Takaka : Un free camping est aménagé au bout de la rue de la librairie de la ville. C’est un endroit très sympa, avec beaucoup de hippies (certainement lié au festival hippie qui se déroule actuellement).

Notre itinéraire


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s