La côte EST de l’île Sud, de Christchurch à Dunedin

Christchurch, notre point de départ

Nous voici en ce début mars à Christchurch où nous avons atterri depuis la Tasmanie. De prime abord Christchurch ne nous emballe pas, ça nous fait penser à une grande zone commerciale avec ces nombreux commerces et garages. Bon ça tombe bien, c’est ici que nous voulons trouver une voiture pour notre road trip ! Au centre ville, de grands immeubles et la cathédrale sont encore en réhabilitation dû au séisme de 2011, mais des artistes embellissent la ville grâce à leur tags sur les façades en construction, c’est une bonne idée. La New regent street est très sympa aussi : c’est une rue animée où s’enchaînent des petits cafés, au pied de maisons colorées. Un vieux tramway traverse cette rue et circule dans le centre de Christchurch.

Nous passons quatre jours à Christchurch, le temps de trouver notre Toyota Estima pour parcourir les kilomètres qui nous attendent pour ces deux prochains mois ! Nous l’avons acheté à un couple de voyageur Norvégiens qui venait de finir à leur tour leur road trip. Au final, elle est déjà toute équipée ! C’est assez drôle d’acheter une voiture en quelques minutes et un dimanche matin : on n’a pas l’habitude en tant que Français ! Nous avons acheté un kayak sur un coup de tête aussi : pour quelques centaines d’euros, on l’embarque sur le toit ! C’est parti pour l’aventure !

 

Péninsule de banks, de l’herbe et des moutons !

Pour la petite anecdote, c’est le premier jour de notre road trip avec notre nouvelle voiture et au bout d’une 50ène de kilomètres, nous sentons une odeur très forte dans l’habitacle : le pot d’échappement est fissuré (ça commence bien) ! Au final rien d’important, ça nous aura coûté un détour chez le garagiste, et du rafistolage pour 20€, ouf ! Tout juste à côté de Christchurch, nous arrivons à la péninsule de Banks, un ancien volcan qui laisse des traces par son relief très escarpé. La route est sinueuse et traverse de l’herbe, de l’herbe et de l’herbe.. qui fait le bonheur des moutons et vaches ! Nous nous arrêtons à la ville au bout, un jolie coin très européanisé d’ailleurs. Le temps n’est pas idyllique. Ce n’est pas facile de nous organiser en ces premiers jours dans notre nouveau (petit) « chez nous », et avec la pluie et le froid ça complique les choses !

 

Oamaru, une jolie ville sous une pluie diluvienne

Nous descendons plus au Sud sur la côte Est, en passant par Oamaru, une ville où les bâtiments anciens en font son charme. Le centre se visite très rapidement car il y a peu de choses à faire, surtout que les magasins et les cafés ferment tôt. Bien que la ville soit jolie, c’est assez mort dans les rues. Nous avons aimé la rue artisanale Harbour street avec ses nombreux ateliers de sculpture, de fabrication de laine, de cafés.

Le port est assez mignon, et à ce qu’il paraît, il est possible de voir des pingouins en fin de journée. Nous avons tenté de les observer mais il faut de la chance, de la patience et des jumelles, ce que nous n’avons pas !

Bref, il pleut (encore) et nous nous rapatrions sous un hangar pour manger notre repas du midi, rien de plus sympa ! Oui, qui dit road trip, dit manger dehors ! D’ailleurs, il pleut tellement que de l’eau s’infiltre dans notre voiture par les joins, pressés par les sangles du kayak accroché sur le toit. Nous trouvons une solution en attachant des bols pour éviter que ça inonde notre lit^

 

Moeraki Boulders

Mais ils sont là ces fameux rochers ronds que nous voyons sur toutes les cartes postales de Nouvelle-Zélande ! Cet endroit est très prisés par les photographes, et les chinois visiblement.. Ce sont des cars entiers de chinois qui s’arrêtent pour faire des tonnes de photos doigts levés avec ces grosses pierres ! Bon, on fera une petite photo plus soft histoire d’immortaliser la taille des rochers !

Avec leurs deux mètres de circonférence, ces roches parfaitement rondes valent le coup d’œil si on y passe à marée basse. Les craquellements autour est impressionnant, on dirait des œufs de dinosaure !!

 

Les otaries de « Shag point »

Situé entre Oamaru et Dunedin, Shag point est un véritable point d’observation d’otaries. Comment nous l’avons trouvé ? Un autre voyageur qui s’est abrité sous le hangar pour le déjeuner à Oamaru nous en a parlé. Un petit chemin de quelques minutes mène à une falaise où l’on peut observer de nombreuses otaries juste en contre-bas. Nous y avons passé quelques temps pour contempler le show des otaries, entre celles qui se battent, celles qui mangent ou qui se relaxent sur les rochers^

 

On retrouve une vie ordinaire à Dunedin

Nous poursuivons notre route jusqu’à Dunedin, une jolie ville très animée et fleuries où se mêlent anciens bâtiments comme l’ancienne gare, et d’autres beaucoup plus modernes. On en profite pour nous rendre dans la bibliothèque de Dunedin où nous profitons de la connexion internet pour organiser la suite de notre road trip dans le Sud et de donner des nouvelles ! Comme nous voyageons en voiture en dormant à l’intérieur, le problème de la douche se pose. Et avec les quelques 10°C, la douche en plein air s’avère compliquée ! Nous sommes heureux de trouver une piscine municipale à Dunedin, non pas parce que nous sommes addict au sport, mais tout simplement pour profiter des douches chaudes et illimitées ! Tout de même.. on se motive pour une séance natation avant la douche, si déjà ! 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s