L’incroyable randonnée de Craddle mountain

   Nous voilà au fameux parc national de Craddle Mountain au centre de la Tasmanie. Ce parc est connu pour son sentier « Overland track » de 65km qui relie Craddle mountain au lac St Clair. A défaut de ne pas avoir réservé en avance et tributaire de la météo, nous randonnons uniquement deux journées dans le Nord du parc, puis deux journées au niveau du lac St Clair au Sud du parc. Nous avons atteint le sommet de Craddle mountain entre ces hauts blocs de roche, et la vue est à couper le souffle !

CRADDLE MOUNTAIN

JOUR 1 : balade entre les wombats !

Après une journée d’attente que la pluie s’arrête, nous partons à la fraîche pour une randonnée de 4 heures au départ de Ronny Creek, le parking de départ de toutes les randos du parc. Au début, nous marchons sur un sentier de planche de bois, très bien aménagé entre de hautes herbes. J’avoue que ça me rassure de marcher en hauteur.. n’oublions pas que le Tiger snake est bien présent en Tasmanie !

C’est d’ailleurs en ce début de balade que nous rencontrons pour notre plus grand bonheur des wombats ! On adore ces bêtes, elles sont trop chouuu !! On passe notre temps à les observer !

Nous entamons un début de montée avec des passages entre de hautes herbes alpines, ainsi que des passages dans une forêt humide où s’écoulent des cascades.

La montée se corse, on en vient parfois à escalader certaines parties. Nous avons grimpé jusqu’à Marion lookout, un point de vue exceptionnel où nous avons pique-niqué. Il y a pire comme endroit pour manger ! Au repas, c’est comme d’habitude, un menu hyper exotique et dépaysant : boîte de thon à la tomate et son fromage sur un lit de pain (eh oui, comme en France en fait !). En tout cas, cette couleur de lac noir de Crater lake en contre-bas nous impressionne !

Nous redescendons en direction de Wombat pool et Lake Lila, un lac brunâtre entouré de montagnes. La randonnée est magnifique, on adore !

Nous finissons notre matinée jusqu’au Lake Dove que nous longeons sur quelques kilomètres. Ce lac est plutôt grand et offre une vue sur les pics rocheux du sommet de Craddle mountain, ce que nous prévoyons de monter le lendemain ! Au passage sur le retour, je rencontre un serpent noir tout enroulé dans de hautes herbes : il est là, le fameux Tiger snake !

 

JOUR 2 : le sommet !

C’est le grand jour, nous attaquons le sommet de Craddle mountain à 1545m d’altitude, sur une randonnée de 6h30. Au départ de Ronny creek, nous longeons le sentier nommé « horse walk » que nous avons repéré sur la carte de sentiers fournie par l’office de tourisme du parc. Nous longeons le lac noir de Crater lake, de l’autre côté cette fois-ci.

Nous atteignons vite un plateau sur lequel un chemin de planche de bois relie le pied du sommet. Les kilomètres sur ce plateau se passent très lentement, le paysage change très peu et le sommet paraît toujours autant loin. On a l’impression de marcher une éternité !

Puis finalement, on arrive à Kitchen hut, une cabane marquant LE début de la vraie montée. Nous pique-niquons rapidement pour éviter de perdre trop de temps : la météo en montagne est très capricieuse, alors profitons du soleil ! Les quelques personnes que nous croisons en sens inverse nous mettent au parfum : ça va chauffer !

Au début, ça monte, ça monte.. on avale du dénivelé. Puis, sur les derniers kilomètres arrivent un passage inattendu : on en vient à escalader de gros blocs de roche. Ça nous prend un temps fou pour grimper une petite distance ! Nous comprenons pourquoi le guide prévoit 8h pour réaliser les 13km jusqu’au sommet ! Alors que nous pensions arriver au sommet, c’est une deuxième surprise pour nous : il faut encore redescendre de l’autre côté pour remonter jusqu’au VRAI sommet. Allez, le sommet c’est pour bientôt !  

L’effort est récompensé par le panorama du haut du sommet, la vue est incroyable ! Nous sommes au point le plus haut de la Tasmanie, à 1545m et toute la chaîne de montagne du parc de Craddle mountain nous entoure. Guillaume s’assoie les pieds dans le vide sur « l’ultime rocher » du sommet pour la photo, la classe !

Toutes bonnes choses ont une fin, nous devons redescendre par le même chemin, et je pense que la descente est bien pire que la montée. On rage d’avancer si lentement, et nos jambes tremblent à force d’encaisser les sauts de roche en roche. Nous redescendons jusqu’au dove lake, où nous retrouvons la navette pour rejoindre notre voiture au parking.

Sur le retour, nous faisons un arrêt proche d’un wombat que nous avons repéré de la route. Celui-là était vraiment proche de nous, on a même pu le caresser ! Nous pouvons rentrer heureux de cette belle journée, entre le sommet et le wombat !

 

 

INFOS ET BONS PLANS

Comment organiser ses randonnées ?

Au départ de Craddle valley au Nord, de nombreuses randonnées sont possibles. Le trek le plus connu, sous le nom de Overland trek, est à réserver en avance (sur le site Tasmania’s Parks & Wildlife Service). Ce trek de 65km se fait sur plusieurs jours et le tarif est assez élevé. Il est à réserver longtemps à l’avance avec la navette pour revenir au point de départ.

Pour notre part, nous sommes venus sans rien réserver, donc nous avons organisé sur place nos randonnées. Il y en a pour tout les goûts : randonnées à la journées, randonnées courtes, voire très courte, c’est très bien expliqué au centre d’information (cf photo rando).

Ce qu’il faut savoir sur les randonnées ?

  • Consulter la météo : avant de prévoir les randonnées, il vaut mieux consulter la météo qui est très changeante. La météo est capricieuse dans cette partie centrale de la Tasmanie, nous avons dû reporter nos randonnées au jour suivant en attendant que la pluie s’arrête !

  • Impossible de se perdre : je sais de quoi je parle, car j’ai tendance à me perdre sur les sentiers. Mais ici, de nombreux panneaux indiquent le chemin, pas d’inquiétude !

  • Des navettes gratuites : Le départ des balades se fait en contre-bas du centre d’information (là où se trouve le parking). L’entrée au parc inclus la navette. C’est pratique car on peut faire une randonnée sans être obligé de revenir au point de départ. Les navettes commencent à 8h15 et terminent à 18h, et il y en a toutes les 15′. C’est aussi possible d’y aller en voiture, mais interdit aux campings cars et vans (le chemin est trop étroit).

  • Le sommet, une épreuve ! Les randonnées sont toutes accessibles à tous, excepté celle de Craddle summit où on finit par escalader de gros rocher, c’est assez physique, il vaut mieux s’y préparer. Ou bien, prévoir assez de temps pour y aller tranquillement.

Tarifs

L’entrée au parc national de Craddle mountain est à 16$ par personne. Nous avons le Pass holidays valable deux mois à 60$ pour accéder au parc. Ce pass est très vite rentabilisé en Tasmanie !

Ou dormir ?

Dormir a Craddle valley est assez cher (42$/nuit pour juste se stationner dans le camping, sans électricité). Nous avons dormi à l’extérieur du parc Craddle mountain car le camping du parc était complet et pas donné toutefois. Le camping Gowrie park n’est qu’à 30min en voiture depuis Craddle valley (en direction de Sheffield). C’est le camping le moins cher et le plus proche de Craddle mountain (35′). A la base c’était un free camping, actuellement on paye 5$ la nuit par véhicule (à donner dans une boite). A Gowrie park, il y a seulement des toilettes. Pour se doucher, nous sommes allés au centre d’information à Sheffield (15′ en voiture de Gowrie park) ouvert jusqu’à 16h30. Douche chaude pour 2$, un petit moment de bonheur !

Craddle mountain national park, c’est où ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s