Budget et informations pour voyager avec son van en Tasmanie

Quel budget pour voyager en Tasmanie ?

Pour notre voyage de trois semaines en Tasmanie, nous avons dépensé 1000€ par personne (sans le vol), soit 45€/personne/jour. Ce budget comprend :

  • Location de van : la location du van de wicked campers pour les trois semaines nous a coûté 1150€, assez cher pour ce que nous avons eu ! Mais grâce au van aménagé, nous avons pu économiser les nuits d’hôtel. Nous avons seulement payé quelques campings lorsqu’ils n’étaient pas gratuits.

  • Les nuits : Grâce à notre application Campermate ou Wikicampers, nous avons trouvé beaucoup de free camping en Tasmanie. On peut aussi demander dans les centres d’informations, ils sauront les indiquer. Seuls quelques campings où nous sommes allés sont payants mais leur prix est très raisonnable à 5 ou 10$ la nuit. Nous avons dépensé seulement 20€ pour nos nuits sur trois semaines.

  • L’essence : Elle n’est pas chère en Tasmanie, à seulement 1€ le litre (essence 91) et les distances ne sont pas aussi grandes qu’en Australie. Nous avons dépensé 300€ pour les 3.000km parcourus en Tasmanie.

  • La nourriture : Pour trois semaines, nous avons dépensé 210€/personne en nourriture, en mangeant quelques fois au restaurant ou des fish and chips. Le prix des aliments dans les supermarchés en Tasmanie n’est pas excessif, quasiment similaire à la France.

  • Ferry et taxis : Le premier et dernier jour nous avons pris le taxi pour rejoindre l’aéroport à environ 10$ les 10min. Pour nous rendre sur Bruny island, il faut compter 33$ aller-retour pour prendre le ferry avec notre van.

  • Les entrées / activités: En Tasmanie, les parcs nationaux sont payants, mais nous avons eu la chance de posséder un pass holidays avec la location de notre van (acheté par les anciens loueurs). Le plus avantageux est d’acheter le Pass Holidays valable dans tous les parcs pendant 2mois, à 60$ (38€). En deux ou trois parcs visités, le pass est rentabilisé ! Nous avons visité l’ancienne prison de Port Arthur, à 37$ l’entrée par personne. Il faut prévoir un budget plus élevé pour ceux qui souhaitent faire l’Overland track, un trek sur plusieurs jours nécessitant une réservation bien en avance.

 

Que faire en Tasmanie ?

DES RANDONNÉES

La Tasmanie est le paradis des randonneurs : un grand nombre de sentiers plus ou moins longs ou difficiles sont balisés sur toute l’île, dont le célèbre « Overland trek » qui traverse le parc national de Craddle Mountain. Vous trouverez un livret gratuit à disposition dans les centres d’information « 60 great short walks » qui regroupe une bonne partie des randonnées à faire sur l’île : avec le circuit, le lieu, la difficulté et la durée de la balade. Mais beaucoup d’autres randonnées sont répertoriées dans chaque centre d’information. Il suffit juste de s’y rendre de demander quelles sont les randonnées aux alentours.

LA PLAGE

La Tasmanie est connue pour ses plages paradisiaques sur la côte Est notamment, comme à Bay of fires, ou celles de Freycinet. Tout au long de cette côte, sable blanc et eau translucide sont au rdv ! Bruny island est aussi un bon endroit pour se prélasser au soleil !

 

Comment planifier son voyage en Tasmanie ?

Il est difficile de planifier en avance son itinéraire car il existe peu de guides touristiques sur la Tasmanie, et encore moins en français ! Nous avons trouvé toutes les informations sur place, dans les centres d’information qui sont très nombreux, dans les villes ou les parcs nationaux. Ils sont très bien indiqués sur la route, et possèdent de nombreuses cartes détaillées, des circuits de randonnée ou d’autres activités de la région. Un accès internet de 30min est à disposition dans ces centres.

Sur la routes, de nombreux panneaux « touristiques » indiquent les points de vue, les parcs et les activités. C’est très agréable de rouler et de se laisser guider par les panneaux « lookout ». Il faut juste se laisser le temps de s’arrêter en chemin. Question pratique, de nombreuses aires de pique-nique et toilettes sont signalisées.

Les applications smartphones comme Maps.me, Campermate ou Wikicampers rassemblent aussi tous les points touristiques, et campings. Des applications incontournables pour un road trip en Australie, Tasmanie !

 

Quel moyen de transport choisir ?

Je recommande 100 fois la location ou même l’achat d’un van ou camping-car, c’est le meilleur moyen pour visiter la Tasmanie. En van, on est autonome et libre d’aller où l’on veut. Parfois, nous étions bien content d’avoir un petit espace intérieur le soir, surtout lorsqu’il n’y a pas grand chose à faire dans les villages (peu de restaurant, peu de supermarchés, des bars ou « coffee » qui ferment tôt..). Pour nos trois semaines en Tasmanie, nous avons loué un van deux semaines avant notre voyage à Wicked campers (1150€ sans l’assurance, pour 22 jours) : ce sont les moins chers du marché et la qualité est basique. En réservant à l’avance sur le site www.motorhomerepublic.com, on peut trouver des tarifs raisonnables.

 

Quand partir ?

La meilleure période pour partir en Tasmanie est de décembre à février-mars, en période estivale. Nous sommes partis en février et les températures ne dépassaient pas les 20-25°C avec beaucoup de vent. Nous avons eu quelques jours de petites pluies, mais le temps change hyper vite en Tasmanie.

 

Ou dormir avec son van en Tasmanie ?

Voici ici une liste de campings ou Free campings que nous avons trouvé en Tasmanie (aire de camping tolérée, voire aménagée).

SUD, HOBART : Nuit à Bellerive sur le parking du parc avec toilette publique et aire de repas avec barbecue (salacia street). Ce n’est pas prévue pour y camper, mais c’est une aire tolérée à condition de ne pas y rester longtemps.

SUD, Péninsule de Tasman : Au bout de la plage White sand beach sur un parking d’un ponton (boatramp road). Parking sans interdiction de camping, sans WC ni douche. Les WC sont aux niveau du parking de la plage.

COTE EST, Triabunna : free camping à la Marina (départ des ferry pour maria island) : il s’agit d’un parking en herbe ou des campings cars s’entassent. Idéal pour passer juste une nuit mais pas pour y rester. Parking avec toilette.

COTE EST, Freycinet national park : free camping à Rivers and rock road, à Coles beach. Endroit idéal pour dormir gratuitement et visiter le parc national. Les espaces sont séparés par des arbustes, comme un vrai camping. Il y a aussi un free camping sympa à Friendly beach avec toilettes, mais il faut y venir tôt pour avoir une place.

COTE EST, Bay of fires : Free camping à Hamburg point (Dora point) en bord d’une plage paradisiaque, avec des beaux emplacements séparés par des arbres et des sanitaires. Douche à Binelong beach avec de l’eau potable.

NORD-OUEST, Stanley : Difficile de trouver un endroit sympa et autorisé pour y dormir. Il y a un free camping pour les self-contained (camping-car autonomes), ou bien un camping payant à côté.

CENTRE, Craddle mountain, Gowrie park : C’est le camping le moins cher et le plus proche de Craddle mountain (35′ de route). A la base c’était un free camping, actuellement on paye 5$ la nuit par véhicule (à donner dans une boite). Dormir a Craddle valley est assez cher (42$/nuit pour juste se stationner, sans électricité). Gowrie park est un bon compromis, c’est un parking très basique avec des toilettes. Pour les douches, il faut aller à Sheffield (15′ en voiture) ouvertes aux mêmes horaires que le centre d’information. Pour 2$, c’est 5′ de bonheur !

OUEST, Tullah : à défaut de ne pas avoir trouvé le free camping sur la carte du site (il n’existe plus), nous avons trouvé un parking en bord de lac avec de nombreux campings cars stationnés pour la nuit (le camping sauvage est toléré). Endroit sympa, on peut se laver dans le lac l’eau est bonne.

OUEST, Strahan : Macquarie heads campground (à 15km au sud de Strahan) est une très belle aire de free camping, avec toilettes. C’est un endroit calme en bord de mer, avec de nombreux emplacements aménagés entre les arbres. Un des plus beaux camping de la Tasmanie.

CENTRE, Derwent Bridge (St clair lake) : Le seul endroit pour garer son van est à l’hôtel situé à l’entrée de Derwent Bridge. L’hôtel accepte les vans et camping-cars en contre partie d’une bière ou café.

CENTRE-SUD, Ellendale : C’est une très jolie aire de gravillon avec toilettes, acceptant les vans et camping-cars. Ce village se situe avant de monter sur le parc national de Mont Field.

SUD, Bruny Island : 10$ la nuit pour deux personnes dans un des campings de l’île. Nous avons dormi 3 nuits à celui de « The Neck », un très beau camping en bord de plage, assez central pour visiter l’île. Camping avec sanitaires, tables de pique-nique et espace pour le feu. Un des plus beaux camping de la Tasmanie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s