Hoi An, ma ville préférée du Vietnam

     Petite ville côtière au centre du Vietnam, je suis conquise par la beauté de Hoi An où anciennes maisons typiques se mêlent aux temples d’influence japonaise et chinoise. Les ruelles sont étroites et colorées où de nombreux cafés et petites boutiques s’enchaînent. Le soir, une atmosphère romantique règne dans la ville avec ses nombreux lanternes accrochées en guirlande où aux façades de maison : Hoi An c’est la ville des lanternes. Bien que Hoi An diffuse un air paisible et calme, les soirées sont très animées : au top pour y faire la fête !

HOI AN

Balade dans la « ville jaune »

Quand une ville est belle, une simple promenade entre ses ruelles suffit. Le centre historique de Hoi An se composent de quelques ruelles calmes (interdites aux motos-voitures). Quel bonheur de ne plus entendre les klaxons ! Les bâtiments de couleur jaune s’enchaînent le long des ruelles pavées, où les terrasses et petits cafés animent chaleureusement la ville. Quelques fleurs en bord de fenêtre (des géraniums!?!), où tout simplement des étales de fruits en font la décoration, sans oublier ces indénombrables lanternes colorées suspendues. L’atmosphère paisible règne, j’ai adoré m’y balader.

Les anciennes maisons et temples

De nombreux bâtiments anciens, classés au patrimoine UNESCO peuvent se visiter au cours d’une journée. Avec Fabien que j’ai rencontré à l’hôtel Tribee Cham, nous avons fait notre petit tour touristique dans cinq différentes maisons. Bien qu’elles soient transformées en musée, ces anciennes maisons restent toujours habitées par la famille. Le style architectural mêlent des influences européennes, chinoises et japonaises. Ces maisons sont composées d’un sol carrelé, de structures en bois de Jacquier sculptés et d’une trappe à l’étage pour monter les meubles en cas de cru. Le mois dernier, le typhon au Vietnam a causé des inondations jusqu’à 2m !

Le pont couvert japonais

La veille maison de Tan ky

Le temple de Phuc Kien

Maison du culte du clan Trân

Le temple de Quang Trieu

La vieille maison de Phung Hung

Le Cao Lau, un délice !

Le Cao Lau est LE plat typique de Hoi an, à base de nouille fraîche, de porc grillés et de salade fraîche, le tout sur un lit de sauce légèrement sucré. Alors oui, c’est encore des nouilles, mais c’est tellement raffiné ! En deux jours, j’ai du en manger 3 ou 4 !

LES ALENTOURS DE HOI AN

Le site de My son

Il s’agit d’un temple Cham classé au patrimoine de l’UNESCO, ou du moins ce qu’il en reste.. Moins impressionnant que les temples d’Angkor, ça y ressemble beaucoup par l’architecture et les sculptures de Shiva. Je fais un petit tour à pied entre ces ruines ou temples qui manquent cruellement d’explications, je me rabats sur la beauté de la nature tout autour du site avec cette forêt dense et luxuriante.

 

L’île Cam Kim, en face de Hoi An

Au retour du site My son, je passe par d’étroits chemins entre les rizières menant à l’île de Cam Kim. Je me perds plusieurs fois avant de trouver des petits villages authentiques sur l’île, où les maisons possèdent une sorte de huttes en paille pour les vaches et poules. C’est très étonnant de retrouver de petits villages traditionnels tout proche de la ville.

 

Visite du village « traditionnel » de poterie

Bon, je savais très bien que c’était LE spot des touristes chinois. J’arrive à l’entrée du village avec ma petite moto face à ces énormes bus, où des troupes de chinois déambulent dans les rues du village de poterie. Certains chinois se retournent en montrant du doigt la moto : bah oui, ça s’appelle une moto ! Je fais un petit tour rapide entre les maisons qui exposent leurs poteries se résumant à de petits oiseaux pour faire de la musique (un enfant pourrait réaliser les mêmes!). Quelques femmes démontrent leur façon de tourner des vases en poterie, c’est assez sympa. 

Palm garden, pour un tour en coracle

Avec Fabien, rencontré à l’hôtel, nous tentons de faire une excursion à Palm garden pour voir ce que c’est : des palmiers à Hoi An, ça nous intrigue ! En fait, les canaux où flottent de jolies barques colorées sont bordés de palmiers, c’est vraiment sympa. On voulait initialement faire un tour en bateau entre ces canaux qui s’enfoncent dans les terres, mais on a vite renoncer en voyant le rythme auquel avancent ces barques rondes de bambou. J’ai testé la rame en coracle et franchement, c’est galère !

INFOS ET BONS PLANS

Ou manger / boire un verre ?

J’ai préféré manger le soir dans un des stands de rue proposant des plats locaux. J’ai adoré le Cao Lao (plat à base de nouille épaisse, porc, pousse de soja et salade, sur un lit de sauce). Juste en face du pont japonais au centre historique, le buibui devant propose de bon Cao Lao pour seulement 25.000d (0,90€). J’ai aussi mangé à Khan Hoa 2 restaurant dans la rue de mon hôtel, franchement très bon et bon marché.

Pour boire un verre, le bar Mr Bean offre des promotions imbattables pour une soirée bien arrosée sur Hoi An. Si tu achètes un cocktail, tu en as un gratuit. Et si tu es plus de 4 à acheter, tu reçois une bouteille de rhum gratuite et une chicha. Ah j’oubliais aussi le shot de vodka offert à notre arrivée. Bref, tout ça pour 3€ la soirée.. Le bar Tiger est pas mal aussi pour continuer la soirée avec de bonnes offres.

Ou dormir ?

J’ai logé à Tribee cham, une bonne adresse pour les backpackers. L’ambiance y est conviviale avec des soirées « free beer » ou autres organisées, idéale pour les rencontres. La nuit est à 5€ en dortoir avec peu de lits, avec le petit déjeuner inclus. Au petit déjeuner, c’est buffet à volonté avec tout ce qu’on veut, ça vaut le coup !

Les visites :

  • Centre historique : Pour visiter les maisons anciennes / temples / musées du centre historique, il faut préalablement acheter un « Pass 5 entrées » pour 120.000dong, à la billetterie du centre ville. A chaque entrée dans une maison, donner un coupon. Attention arnaques : pour traverser le pont japonais, ils demandent un ticket dans un sens seulement (faire le tour et le traverser au retour!).

  • Site My Son : entrée à 150.000dong, le site est à 40km environ de Hoi an, et pas facile à trouver ! Le site ne vaut pas les temples d’Angkor, mais très sympathique !

  • Boat tour à Palm bay : Sur la côte à l’Ouest de Hoi an, on peut faire un tour en coracle pour 100.000d/personne. Je ne l’ai pas fait, à les voir ça paraît long !

Autres infos :

  • Couture sur mesure : Pour se faire un costume homme sur mesure, les prix varient entre 80-200$ selon le modèle et la qualité du tissu. Pour une veste femme sur mesure, comptez environ 50-80$.

  • Éviter le monde à Hoi An : visitez les ruelles d’Hoi An le matin, il y a personne ! L’après-midi de nombreux chinois/coréens arrivent en bus et envahissent en groupe les ruelles de Hoi An, avant qu’ils repartent pour Danang.

  • Salle de sport : j’ai fais mon petit sport en salle de Tuấn Toàn Fitness & Yoga. Pour 50.000d (2€), j’ai accès à la salle de musculation, vraiment bon marché !

Hoi An, c’est où ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s