Route Säigon – Mui Ne

 ROUTE SÄIGON – MUI NE

     Le trajet Ho Chi Minh – Mui Ne est le premier pour ce début de voyage. Un road trip en moto est tout nouveau pour moi et j’appréhende un peu ma sortie de la grande ville d’Ho Chi Minh. Le temps d’aménager la moto avec mes sacs et de vérifier la carte de la ville qui me semble hyper complexe, je pars sur les coups de midi. Les directions dans la ville ne sont pas claires pour moi et je me perds deux fois (il me faut vraiment un porte téléphone sur ma moto !..).

Je me retrouve coincée au milieu d’une centaine de motos sur le ferry comme j’évite de prendre l’autoroute qui n’est pas autorisée aux motos dans la ville. Les quelques minutes en ferry sont bien amusantes : de nombreux regards étonnés sont portés sur moi. Oui, une fille à moto, et alors ?!

Moi je suis juste concentrée pour éviter de ne pas caler à la sortie du ferry : je n’ai pas encore bien intégrée l’embrayage..

    Je suis sortie de la ville !! Il m’aura fallu deux heures pour quitter réellement la ville. A plusieurs reprises je me demandais quel défi je m’étais lancée de traverser le Vietnam à moto.. Proche de l’abandon, je continue ma route.. et quelques kilomètres me suffisent pour retrouver la joie de conduire. Les paysages changent, je retrouve des rizières et des montagnes au loin.

J’essaie de ne pas trop m’arrêter pour ne pas perdre de temps. Je mange même un petit sandwich en roulant (hihi multitâche dès le premier jour). Il est 16h30 et il me reste encore presque 100km jusqu’à Mui Ne où j’avais réservé ma nuit. Je voulais aussi prendre la route côtière pour les paysages. Je m’arrête le temps d’une pause « réaliste » et je décide de dormir à Lagi, une station balnéaire plus locale. Je dors le soir dans un camping en bord de plage : un lieu hyper étonnant ! En fait, l’hôtel Sunset beach est partagé entre bungalow et tente, où la clientèle principale est asiatique. Je dors pour 3€ dans une tente un peu glauque, derrière les bungalows plus luxueux. De toute façon, la moto m’a épuisée, je ne resterai ici que pour dormir.

En me baladant sur la plage le soir, quelque chose d’anormale m’interpelle : des charrettes sont tirées par des bœufs ! Excursion très locale ! Même seule, ça me fait bien rire.

      Le lendemain, je décolle de bonne heure cette fois-ci, pour rouler le long d’une route côtière. Je fais un tour par la ville de La Gi, où je tombe sur un port de pêche hyper crasseux ! Une odeur nauséabondes, une eau noire et liquoreuse avec des plastiques qui flottent.. et des pêcheurs qui trient le poisson des déchets. Aie, je ne mangerai certainement pas de poisson ces prochains jours..

Je m’assois dans un café, où le serveur m’apporte un thé, puis un café glacé, puis finalement un bol d’eau chaude pour faire chauffer mon café.. bref, problème d’entente pour juste un hot coffee.

Je reprends ma moto et je poursuis ma route entre des petites rues bordées de cultures de « dragon fruit ». J’ai découverts que cette sorte de cactus donnait une dizaine de fruit. Je m’arrête à Tan tien à un stand pour en déguster un (pour la maudite somme de 0,20€).

J’arrive à la pointe de Van Ke où les plages sont bondées de coracles, de petites embarcations rondes pour pêcher ou rejoindre les bateaux. Au loin, le phare de Ke Ga domine une petite île.

Je continue la route côtière bordée de belles plages entre Van Ke et Phan Thiet, où je m’arrête quelques instants. Il fait nuageux et venteux, je ne m’y baigne qu’avec les yeux, malgré la beauté des plages!

Phan Thiet est la dernière ville avant Mui Ne, réputée pour ses bateaux de pêche multicolores. Je prends quelques photos de ces « bateaux Elmer » (clin d’œil à l’éléphant) avant de finir ma route jusqu’à Mui Ne.

Arrivée à Mui Ne dans l’après-midi, un programme farniente s’impose sur ces jolies plages! N’ayant pas l’habitude de rouler à moto, ça m’épuise assez rapidement.

INFOS ROUTE

Infos route: 300km séparent Ho Chi Minh à Mui Ne, ce qui prend la journée avec les visites, voire deux journées. La route est en très bon état, à l’exception du passage proche de Tan tien (petite route avec trous, ou piste) mais ce n’est qu’un petit passage.

L’itinéraire ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s