La belle campagne de Battambang

     Les 7 heures de traversée en bateau depuis Siem Reap nous ont mené à Battambang, une ville qui n’a finalement que peu d’intérêt à mon goût. Pourtant classée comme deuxième ville du Cambodge, Battambang reste de petite taille où les constructions, grisées par la pollution, n’ont aucun cachets particuliers. Avec Armelle, nous rejoignons Carole et Clément que j’avais rencontrés au Laos, qui se trouvent actuellement à Battambang. Nous louons deux scooters pour nous évader dans la campagne aux alentours. Pourtant réticente à l’idée de rouler en scooter en Asie, Armelle a vite changé d’avis : on se sent si libre en scooter ! Ce sont une bonne 100ène de kilomètres que nous traçons à la recherche de coins perdus. Nous avons adoré les paysages, les rizières en attente d’être moissonnées, le lac, ainsi que la vue depuis la colline du Phnom Sampou pour le coucher de soleil. Bien plus que les paysages, nous avons aimé le sourire et l’amabilité des Cambodgiens chez qui nous avons mangé le midi et le soir. Une journée parfaite !

AUTOUR DE BATTAMBANG

     Nous partons en direction du Nord de Battambang pour trouver le temple Wat Phnom Ek alliant ancienne pierre et construction récente avec un Bouddha géant en pierre. Nous avons juste vu l’ensemble de l’extérieur (pour économiser le prix d’entrée à 1$.. on fait nos françaises haha). Très franchement, le chemin derrière le temple était bien plus sympa, avec un petit étang et de nombreuses maisons typiques. Sur le chemin, on voit des plateaux de feuille de riz séchée par le soleil. Ça nous interpelle, on se met l’idée en tête de goûter aux fameux spring rolls !

Nous regagnons le Sud de Battambang cette fois-ci pour rejoindre Carole et Clément au temple Wat Banan, un temple accessible après une centaine de marches. Ça chauffe les cuisses ! Mais le jus de sucre de canne fraîchement pressé qu’on a bu aura fait son effet. En haut, c’est sympa, un temple de pierre encore, ressemblant fortement à ceux d’Angkor. La vue aurait pu être jolie sur la plaine, mais difficile de l’apercevoir à travers cette masse d’arbre.

Sur le trajet retour, on décide de prendre le chemin de l’autre côté de la rivière : on passe entre de petits villages avec de belles maisons, toutes possédant une ou deux vaches. C’est la période de la moisson et de nombreux cambodgiens récoltent le riz dans les champs. On roule vraiment au cœur des terres cambodgiennes, on adore !

Après l’effort, le réconfort ! Carole et Clément ont lu qu’on pouvait déguster du vin cambodgien. On teste cette dégustation à la maison des vins situé entre le temple de Banan et Battambang. Pour 2$ chacun on déguste un jus, une liqueur au gingembre et un vin, et très franchement, rien a voir avec nos vins ! Selon Armelle, ça sent le riz (mais bon.. tout sent le riz pour elle ici haha !). Merci Carole et Clem pour le « bon » plan!

On se dirige ensuite vers le pont de Chleu Teal bridge qu’on a cherché à plusieurs reprises. En fait, c’est juste un pont suspendu où on peut passer en scoot, juste de quoi s’amuser quelques secondes. Petites sensations garanties ! De l’autre côté, on se retrouve face à une dame nous proposant un repas, ça tombe bien on a faim. On regarde un peu dans les gamelles pour voir ce qu’elle cuisine et on lui commande 4 portions. Ça sera un plat à base de nouille et de sauce cacahuète. Ça c’est ce que j’imagine, mais pour Carole ça sentait plus le poisson. On est pas vraiment certains pour les ingrédients, mais c’était bon ! Puis, nous avons plus choisis de manger là pour l’accueil de la famille et leur sourire.

On repart ventre plein (pas pour tous..) vers le lac de Ka Ping Pouy, en passant par la route Nord entre Battambang et le lac. Même si cette piste est bien cabossée avec de nombreux nids de poule, on passe entre des étendues de rizières, d’étangs et parfois quelques collines. Dans un champ de riz fraîchement moissonné, le nombre de canard se comptant par centaine nous a étonné ! D’où sortent tous ces canards ? D’ailleurs, ça me fait penser à un bon magret de canard (haa la France..). La route et longue et devient soporifique, mais un serpent traversant la route a su nous rendre plus attentif. Arrivés au lac, nous nous posons dans les hamacs d’une terrasse pour y boire un coca (c’est le fameux coca du « bout du rouleau », n’est-ce pas Armelle ?!). Nous profitons quelques instants de la vue sur le lac, sans trop s’éterniser : dans une heure le soleil se couche et nous voulions observer la sortie des chauves-souris de la Bat cave. Alors Hop, en selle sur le scoot !!

Nous nous rendons en fin de journée à Phnom Sampou, un temple dominant la colline composée de falaises abruptes. Encore une fois, de nombreux escaliers nous attendent.. C’est en sueur et rouge de chaleur que nous arrivons au sommet pour admirer le coucher de soleil sur la vallée. Nous sommes trempés, mais qu’est ce que c’est beau ! En contre-bas sur le chemin retour, des milliers de chauves-souris sortent de la Bat cave. Pendant quelques minutes, on assiste à un continuel défilé de chauves-souris.

Nous retournons avec nos scooters en direction de Battambang, avec une idée qui nous trotte tous dans la tête depuis le matin : manger des spring rolls frais ! On se rend à Spring roll restaurant, à 5km au Nord de Battambang. Nous repassons pour la 3ème fois par la ville.. décidément on aime les détours ! Trouver ce restaurant n’était pas chose simple dans la nuit, et surtout on ne s’attendait pas à tomber sur une maison familiale. Nous demandons à l’hôte si nous sommes bien à Spring roll restaurant. Effectivement c’est bien ici, et la dame nous place rapidement une table et des chaises dans sa cour. On teste quelques spring rolls pour commencer, au cas où (ici, on teste toujours avant de commander la totalité des plats), et ils sont délicieux ! On en commande une trentaine, frais ou cuits et on savoure. On a même appris à rouler des spring rolls, une première pour ma part !

INFOS ET BONS PLANS

Combien de jour ?

A Battambang même, il n’y a pas grand chose à faire : les alentours sont bien plus intéressants. Nous avons fait le tour en une journée avec un scooter, en nous perdant un peu dans la campagne pour les paysages. Une journée est suffisante pour faire « le tour », mais si vous avez le temps deux journées permettraient de profiter plus longtemps des visites et des alentours, comme faire un tour de bateau sur le lac ou bien se balader dans des villages plus isolés.

Que faire ?

De nombreux tuk-tuk proposent des excursions à la journée regroupant différents points de visites et temples, pour 20$ le tuk-tuk. Sinon, il est possible de louer un scooter automatique pour 7$/jr comme nous l’avons fait.

  • Temple Phnom Ek : à 7km environ au Nord de BTB, mêlant temple ancien et récent, avec une grande statue du Bouddha. Entrée à 1$. Sympa de marcher autour du temple à l’extérieur.

  • Temple Banan : à 20km au Sud de BTB, un temple ancien (type Angkor sans autant de détail), situé au sommet d’une colline. Entrée à 2$/personne. Le temple est sympa, mais la vue sur la vallée est moins impressionnante que celle de Phnom Sampou.

  • Temple Phnom Sampou et la Bat cave : entrée à 2$/pers, le temple aux couleurs dorées est perché sur une falaise calcaire, et la vue depuis la colline est très belle, notamment au coucher de soleil. Pour accéder au meilleur point de vue selon moi, il faut monter au temple et prendre un chemin qui part sur la droite, et passe à travers des rochers. Un peu de grimpe pour une vue magnifique. A 17h30-18h de nombreuses chauves-souris sortent de la grotte.

  • Lac de Ka Ping Pouy : manger ou boire un coup dans un hamac dans l’un des restaurants bordant le lac, entouré de collines. Des tours en bateau sont organisés sur le lac. Je pense que ça peut être sympa de traversée le lac au coucher du soleil.

  • Manger des spring rolls fraîchement cuisinés : un petit restaurant est situé à 5km au Nord de BTB par la route longeant la rivière. Ce sont les meilleurs spring rolls que j’ai mangé en Asie ! Et pour 0,30$ le spring roll, on ne va pas se priver !

  • Massages par des aveugles : BTB compte de nombreux salons de massages, réalisés par des aveugles « blind massage ». Je n’ai pas testé, mais c’est 7€ le massage d’une heure.

Notre itinéraire aux alentours de Battambang avec les points que nous avons visité et les belles routes tracées en vert.

Ou dormir ?

Les logements à Battambang sont bon marché, on trouve des chambres correctes pour 5-7€. Nous avons logé à Holiday guesthouse pour 5$ la nuit, pour une chambre propre et ventilée avec sdb privée : un excellent rapport qualité/prix. Peut-être le meilleur du Cambodge.

Transports

Depuis/vers Siem Reap : deux solutions, soit par voie fluviale (7h en bateau ombragé pour 20$/pers), soit par la route (bus de 4h pour 5$/pers). Je conseille vraiment le bateau, malgré les 7h de traversée : la vue sur le lac et ses villages flottants est magnifique.

Depuis/vers Phnom Penh : bus de nuit pour 11$/personne, départ à 23h de Battambang.

Vers Kampot : bus de nuit + bus de jour avec escale à Phnom Penh pour 18$/personne.

Battambang, c’est où ?


2 réflexions sur “La belle campagne de Battambang

  1. Arrivés aujourd’hui à Battambang après un night bus bien long…c’était un peu dur d’avoir les idées claires et la motiv d’organiser une belle journée demain (on doit partir le jour d’après). Alors un grand MERCI pour ta façon d’expliquer votre boucle, qui donne envie et qui contient toutes les infos pratiques nécessaires, qui répond à toutes mes questions ! On la teste demain. Bon(s) voyage(s) pour la suite :).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s