Vang vieng, la nature avant tout

     Vang Vieng était très connu pour son tourisme de masse axé sur la fête et le tubbing, consistant à descendre la rivière dans une bouée, bière à la main, en s’arrêtant dans chacun des bars bordant l’eau. Tout ça, c’est fini, depuis que le gouvernement a fait le « ménage » en fermant la majorité de ces bars suite à de nombreux accidents. Je découvre Vang Vieng, une ville toujours animée par l’abondance de ces bars et restaurants internationaux. La ville en elle-même me plaît moyennement, aucun charme particulier. Cependant, les alentours sont sublimes ! La vallée proche de Vang vieng est riche avec de nombreuses grottes, des lagons bleus, des étendues de rizières entourées de falaises abruptes de calcaire. J’ai pleinement occupé mes journées dans cette région, entre balade en scooter, tyrolienne surplombant les rizières, visite de grotte et kayak sur le Nam Song.

VANG VIENG

JOUR 1 : journée organisée kayak / tyrolienne / visites

    En ce premier jour à Vang Vieng, je me suis laissée transporter via une agence mêlant visites et activités. Pour 20€ la journée, je profite de plusieurs activités : kayak, tyrolienne, et visite de grotte. J’étais un peu sceptique en début de journée, déjà du fait qu’ils ont oublié de me chercher à l’hôtel le matin (c’est un mec en moto qui a rattrapé le coup!..), puis aussi en raison du nombre de touristes.

Water cave en bouée

Dès mon arrivée avec mon petit groupe, je vois une 100ène de touristes, tous avec une bouée à la main pour entrer dans la grotte uniquement accessible par l’eau. Bingo, j’ai trouvé LE spot le plus touristique du coin.. et ça me déplaît ! Bref, on attend quelques temps, le temps que deux filles de mon groupe fasse de la tyrolienne juste à côté (oui l’organisation est bizarre..). Finalement, nous nous apprêtons à rentrer dans la grotte au moment où tout le monde en sort, génial ! On s’assoit sur nos chambre à air, puis entrons dans la grotte en se tractant par une corde. La, on se sent un peu oppressé par la profondeur de la grotte (sur 300m en longueur), puis cette masse juste au-dessus de notre tête. La grotte est absolument magnifique, j’ai adoré cette visite (même si c’est touristique).

Elephant cave

Au pied d’un pic rocheux, cette grotte n’est tout juste qu’une ouverture avec un bouddha au fond. Le nom donné à la grotte est dû à une formation rocheuse en forme d’éléphant, apparemment naturel.

Kayak sur la rivière du Nam Song

Après le repas du midi, inclus dans la journée (je ne me soucis de rien aujourd’hui!), nous embarquons à bord d’énormes kayaks. J’en ai jamais vu d’aussi long ! En fait c’est prévu pour être à 3 ou 4, puisque certains du groupe ne savent pas pagayer. Je me retrouve toute seule sur le mien, mais ce n’est pas plus mal ! La descente des quelques kilomètres est très jolie, on se retrouve au pied de ses hautes falaises. Quelques bars, certains bondés, d’autres désaffectés, bordent l’eau.

Séance Tyrolienne entre les falaises

Après notre petite virée de kayak, le guide m’annonce que je quitte le groupe pour rejoindre un autre en zip line (quelle organisation!). Le tuktuk m’attend et m’emmène au pied de ces falaises où l’on m’équipe pour la tyrolienne. C’est assez drôle, en fait, je me retrouve seule avec un guide qui parle pas du tout anglais pour ma « séance tyrolienne » (j’avais pas du tout imaginé ça!). On commence par monter le pic quelques minutes (l’échauffement), puis on arrive au premier câble. Il tente de m’expliquer en Laotien les commandements (en gros : partir, freiner, stop). Il m’attache au câble, s’attache à son tour, puis part devant moi. Une fois arrivé, il m’annonce « go,go,go », bon c’est à mon tour ! J’avoue que je m’interrogeais un peu sur l’équipement sur le premier câble, puis finalement tout s’est bien passé, et c’était génial. Le cadre de la tyrolienne est magnifique, surplombant les rizières, entre les falaises.

Blue Lagoon

Dernier arrêt pour la journée, c’est à Blue Lagoon : une piscine naturellement verte-bleu. C’est ici le deuxième spot le plus touristique du coin, où de nombreux coréens tentent des sauts depuis l’arbre ou la liane. Ils ont fait le show avec une succession de plats dans l’eau.. assez drôle ! Je suis restée jusqu’à 17h, au moment où tout le monde part, pour profiter de l’endroit. La baignade fut agréable après les efforts pour la tyrolienne!

JOUR 2 : virée en scooter

     En cette deuxième journée, j’ai loué un scooter pour être libre d’aller où bon me semble. Je pars pour la boucle située au Sud-Ouest de Vang vieng. La route en fond de vallée est sublime ! Des champs de riz bordent la route où je vois quelques laotiens y travailler. Au loin s’élèvent un enchaînement de falaises abruptes de calcaire.

Je m’arrête à Puna caves, des grottes où l’on peut s’enfoncer à l’intérieur sur 300m. Ma frontale n’a plus de batterie du coup je ne m’y suis pas aventurée, si ce n’est que sur les premiers mètres.

Au loin devant moi s’élève un pic rocheux avec une petite cabane sur son sommet. Je décide de m’y arrêter et d’escalader ce pic : le Pha Hon Kham cliff. La montée est difficile, et en tong c’est pas trop amusant sur les rochers très découpés.. Après 20′ de montée, j’arrive à cet petite cabane où l’échelle est un peu bancale. J’y reste quelques instants pour profiter de la vue donnant sur toute la vallée avec les falaises au loin, c’est très beau ! Ce point de vue fait partie de mes endroits préférés au Laos.

En fin de journée, j’arrive au Blue Lagoon 3 : un autre lagon censé être moins touristique que le premier. Je suis assez déçue parce que c’est totalement aménagé : finalement ça ressemble à une vraie piscine avec des restaurants à côté. Je ne m’y attarde peu, et je regagne la route pour revenir à Vang vieng avant la nuit .. et l’orage qui arrive à une vitesse !

INFOS ET BONS PLANS

Combien de jour à Vang vieng

Je suis restée 2 jours et demi à Vang vieng, et je serais bien restée deux journées de plus pour visiter les alentours qui sont vraiment très beaux. Niveau paysage, la région de Vang vieng est l’une de mes préférées du Laos.

Visites

Côté activités touristiques, il y a de quoi faire à Vang vieng ! De nombreuses activités via les agences de voyages sont organisées chaque jour. Niveau tarif, j’ai payé la journée d’activité (cave, kayak, zip line, blue lagoon) pour 190.000kip (19€) avec le repas du midi.

Des montgolfières partent tous les jours pour au lever ou coucher du soleil pour dominer la ville et les alentours. La sortie coûte 90$.

Sinon, il est possible de louer un scooter (5€) ou un vélo (1€) pour visiter les alentours. Une boucle au Sud-Ouest de la ville regroupe un certains nombres de grottes, plusieurs piscines naturelles bleues, et plusieurs points de vue. Le Pha Hon Kham cliff point of view est un de mes préférés.

Où dormir ?

J’ai mis un peu de temps à trouver une guesthouse en-dessous de 10€. J’en ai fais plusieurs en bord de rivière (Nok et Mia, Phouban guesthouse à 10€) et c’est à Orchid guesthouse que j’ai trouvé une chambre double propre avec petite terrasse donnant sur la rivière à 8€. Il n’est pas référencé sur internet, et se situe juste en face de Nok et Mia.

Un autre coin sympa que j’ai repéré : ce sont des petits bungalows dans un jardin, au pied des falaises et en bord de rivière pour seulement 4€ : c’est à Otherside guesthouse. Pour y accéder il faut traverser un pont en bois, et je n’y suis pas allée car j’avais beaucoup de bagages.

Où manger ?

Vang vieng regorge de restaurants touristiques avec des burgers, des pizzas et pâtes : on y trouve de tout, même des boulangeries française. Mais cette fois-ci la boulangerie Luang prabang bakery ne m’a pas conquise : même si ça à l’air bon, les pâtisseries n’ont aucun goût.

J’ai aimé manger les sandwichs et les pancakes dans un des stands de rue, c’est vraiment bon pour 1€. Le restaurant KhanKham était pas mal du tout aussi avec de bon plat local.

 

 

 

 

Vang vieng, c’est où ?