Boucle de Thakhek en scoot

        Me voilà dans la région de Khammouane où je m’embarque pour un road trip en scooter sur 3 jours avec presque 500km au compteur. Je suis accompagnée de deux couples français Carole Clément Leila et Antoine que j’ai rencontré dans le Nord, puis revu dans d’autres villes au Laos. Nous avons décidé de partir ensemble pour découvrir les paysages et les différentes grottes que composent la boucle. Les paysages changent tous les 50km, entre pitons de calcaire, grottes, grandes plaines avec de beaux petits villages, forêt humide et arbres morts inondés dans le lac. Trois jours pour 500km en scooter n’est pas de tout repos, mais nous avons su profiter de la beauté des paysages.

BOUCLE DE THAKHEK EN TROIS JOURS

Jour 1 : De Thakek au lac de Naxai

      Après avoir loué chacun notre scooter, c’est-à-dire trois scooter, nous nous dirigeons vers la boucle de Thakek de 500km que nous prévoyons de découvrir en trois jours. Notre premier arrêt est la grotte de Paseum, difficile d’accès puisque nous marchons dans une sorte de marécage sur quelques mètres. La boue s’enfonce sous nos pieds.. beurk ! Malgré ces efforts dans la boue, on n’arrivera finalement pas à la grotte, mais nous atteignons une jolie cabane sur un lac entouré de hauts pics rocheux.

Un jolie petit scolopendre sur le chemin

Nous poursuivons la piste sur une dizaine de km à la recherche d’une autre grotte nommée Tha Pah chan que nous ne trouvons pas aussi. On fait demi-tour, puis on en cherche une autre : celle de Xieng Liap. C’est assez drôle parce que les grottes sont bien indiquées depuis la route principale, mais un fois sur la piste c’est la mission pour les trouver. Du coup on se sent hyper fière quand on en trouve une ! C’est le cas de Xieng Liap après 500m de marche. Nous admirons l’ouverture de la grotte, mais nous ne pouvons y entrer à cause de l’eau.

Nous avons la dalle, mais nous ne trouvons rien ! Quelques marchands exposent deux trois paquets de gâteaux hyper chimiques, ou bien des queues de buffles séchées. Ça nous donne pas trop envie tout ça! C’est au bord de la rivière au couleur émeraude à Tha Falang que nous mangeons nos restes trouvés au fond du sac, rien d’alléchant ! Tout de même nous apprécions le cadre de notre pique-nique.

Nous prenons la route et traçons les 100km qui nous séparent de la Guesthouse où nous allons dormir, proche de Nakai. Malgré de fortes bourrasques, nous apprécions la beauté de la route. Au début, nous roulons dans la vallée et longeons de nombreux pics de calcaire. Puis nous avalons un peu de dénivelé en s’enfonçant dans une forêt humide, où tout à coup l’air se refroidit. C’est la première fois au Laos que nous nous disions « ça caaaaillle ! ».

Aux alentours des 17h, nous arrivons à Phosy Guesthouse que nous avons choisi pour son petit bungalow en bord de lac. L’endroit est très cosy. A peine arrivés, nous pensons déjà à manger.. comme nous n’avons rien trouvé le midi. Les plats de cette guesthouse sont excellents avec les énormes noodle soup. Le petit plus de cette Guesthouse, c’est son terrain de pétanque, qui occupera une bonne partie de notre soirée.

Jour 2 : Du lac aux caves de Kong Lor

     Après quelques réflexions, Antoine et Leila décident de rester à cet endroit sublime pour la journée et revenir à Thakhek. Quant à Carole Clément et moi, nous décidons de tracer la route jusqu’aux grottes de Kong Lor, à 180km. La route passe à travers un lac artificiel, où des troncs d’arbres blanchit par l’eau et la brume matinale donnent un certain charme au paysage.

Nous nous arrêtons souvent sur la route pour apprécier ce lac énorme où les troncs d’arbres blanchit s’élèvent entre une brume matinale.

Une centaine de kilomètres plus au Nord, nous faisons le crochet pour rejoindre Cool Spring, des sources bleus turquoises au pied de piton rocheux. Nous profitons du soleil pour nous réchauffer, mais pas de baignade de peur d’avoir encore plus froid sur le scooter. Dans cette partie du Laos, il fait plutôt frais !

Nous arrivons en fin de journée à Kong Lor, un petit village en fond de vallée, encaissé entre les pics de calcaire. Nous posons rapidement nos affaires et notre moto dans un homestay en plein centre du village, puis nous précipitons pour visiter la grotte de Kong Lor avant la fermeture à 16h. Muni de lampe frontale et d’un gilet de secours, c’est en barque que nous visitons l’une des plus grandes grottes de la région. L’ouverture de la grotte est immense avec plus de 30m de hauteur parfois. En fait, nous traversons le piton de calcaire sur 7,5km de long, pour en ressortir de l’autre côté. Pendant ces deux heures de visite, nous en avons pris plein les yeux.

Le soir, nous retournons à notre homestay à la frontale.. avec quelques difficultés pour retrouver le chemin dans le noir ! Le principe du homestay ici, c’est que nous dormons au sein d’une maison familiale dans une petite chambre pour 5€ incluant les repas du soir et petit-déjeuner. Nous partageons la salle de bain (un sceau d’eau et un trou..) et le repas à base de sticky rice (le riz typique qui colle, et qui bourre). Je passe une très bonne nuit, malgré le chien plein de puce qui me rend visite dans la nuit.. je l’avais pourtant enfermé dehors avant de me coucher !

Jour 3 : Des caves à Thakhek

En ce dernier jour, beaucoup de route nous attend : environ 200km. Nous profitons d’une courte balade matinale pour nous réveiller et observer la vie de village laotien : les enfants qui vont à l’école, les coqs qui hurlent, les habitants qui range en musique..

Nous partons de bonne heure et traversons avec notre scooter multiples villages laotiens, où les vaches sont les reines et traversent la route à tout moment. Je crois que les plus imprévisibles sur la route sont les cochons et les chèvres, qui surgissent d’un coup devant son scoot !

Tout au Nord de la boucle, je décide de me rendre à la cascade de Tad Nasam. Je trouve l’entrée, puis continue les 3km de piste où seuls les deux roues passent. Je traverse un cour d’eau, puis un deuxième, et j’arrive devant un chemin inondé que je tente en scooter. Après réflexion face à mes roues plongées dans la boue et multiples réflexions (ça passe ou pas?!), je décide de faire demi-tour. A vrai dire, j’ai encore 150km devant moi, je ne préfère pas perdre de temps. 

Sur la route, je m’arrête au point de vue de Sala viewpoint, un très beau point de vue donnant sur un relief rocheux très découpé.

La route du retour est une ligne droite sans intérêt au niveau des paysages, puis c’est long.. je n’ai qu’une hâte, c’est d’arriver à Thakhek, la ville de départ.

 

INFOS ET BONS PLANS

Combien de jour ?

Nous avons fait le tour d’environ 500km en 3 jours, c’est à dire 100km le premier jour, 180km le deuxième jour et 200km le dernier jour. Très franchement, nous n’avions pas eu vraiment l’occasion de nous poser vraiment à un endroit, et étions assez épuisé à la fin ! Je pense que l’idéal serait de faire cette boucle en 4 jours.

Visites

Bouddha cave : 5.000kip, bien indiqué

Paseum cave : gratuit, proche de bouddha cave, difficile d’accès mais jolie petit lac avant la grotte

Pha chan cave : gratuit mais pas trouvé faute d’indication

Xieng Liap : gratuit, facile à trouver, 500m de marche, vaut le coup

Tham Pha In : gratuit, pas trouvé car chemin inondé

Tham Nang Ann : 30.000kip (3€), nous n’y sommes pas allés, mais elle vaudrait le coup

Cool spring : 10.000kip/scooter, très jolie pour son cadre et possibilité de s’y baigner

Tad Nasanam waterfalls : 10.000kip, le chemin était inondé pour y accéder

Guesthouse et restaurants

La veille du départ, nous avons logé à Travel Lodge Guesthouse, pour 50.000kip/personne (5€), une adresse sympathique mais l’accueil n’a rien d’extraordinaire et le restaurant moyen. Tout de même idéal pour partir en scooter : ils gardent les bagages pour 5.000kip/pers, puis on peut se doucher au retour du trip.

Sur le circuit, nous avons logé à Phosy Thalang guesthouse pour une chambre partagée à 5, à 25.000kip/personne (2,5€). Le bungalow que nous partageons en bord d’eau est vraiment sympathique. Petit plus pour le terrain de pétanque, et le restaurant de l’hôtel excellent !

A Kong Lor, nous avons logé au homestay n°7, en plein centre du village : c’est une chambre chez l’habitant, avec le repas du soir et le petit déjeuner pour 50.000kip/personne. C’est une expérience sympathique de séjourner chez des habitants du village, qui sont ici très accueillants.

Budget du circuit de Thakhek en 3 jours

  • location scooter thakhek 3 jours (à travel lodge guesthouse) : 160.000kip (16€)

  • pleins essence : 100.000kip (10€)

  • nuit à Phosy Thalang guesthouse : 25.000kip (2,5€)

  • nuit en homestay à Kong Lor (avec dîner et petit déjeuner) : 50.000kip (5€)

  • repas : 100.000kip (10€)

  • entrées aux caves : 70.000kip (7€)

Au total pour 3 jours sur le circuit de Thakhek, j’ai dépensé 50€.

A ne pas oublier pour son road trip en scoot :

  • un coupe-vent et un pull : ça caille vraiment sur le scooter et le soir en hauteur

  • des baskets / chaussons d’eau : les baskets en scooter sont plus sécu, et parfois il faut marcher un peu dans la boue pour accéder à une grotte

  • une frontale : idéale pour visiter les grottes

  • un maillot de bain : on peut se baigner dans les rivières, les grottes ou bien à cool spring

  • une écharpe / bandeau : pour couvrir son visage du vent et de la poussière

La boucle de Thakhek: l’itinéraire


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s