Un mois aux Fidji, l’itinéraire

     C’est en août 2017 que nous partons pour un mois de découverte des sublimes îles Fidji, partagées entre îles volcaniques, îlots de sable. Aux Fidji, les plages sont paradisiaques et les fonds marins sont incroyables, mais on y trouve aussi des forêts denses et de belles cascades. Nous vivons au rythme des Fidjiens dans cette atmosphère joyeuse qui règne sur l’île. Les Fidjiens sont d’une gentillesse et d’une générosité incomparable ! Pour notre itinéraire, nous choisissons Viti Levu (l’île principale), Vanua Levu (la deuxième plus importante), Taveuni (l’île à la végétation luxuriante), ainsi que les archipels de Mamanuca et Yasawa (c’est ici le paradis !!).

 

Jour 1 – 2 : VITI LEVU, Nadi

Arrivés à Nadi aux Fidji avec Guillaume, nous optons pour deux journées de repos et d’organisation du voyage. A vrai dire, nous sommes arrivés tout juste d’un long périple en Australie et n’avons pas pris le temps d’organiser le voyage aux Fidji. Pourtant Nadi n’est vraiment pas un endroit intéressant pour flâner, mais nous avons l’opportunité d’assister à la plus grande fête foraine de l’île ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 3 – 4 : MAMANUCA ISLAND, l’île de Mana

L’île de Mana se situe au large de Nadi, c’est notre toute première île et nous sommes très satisfait de notre choix. Mana island, c’est le paradis ! On y fait le tour à pied en une journée autour de ces plages carte postale, et de nombreux sentiers sur les collines offrent des points de vue sur le lagon à couper le souffle. Le snorkelling est tout aussi beau avec de nombreux requins de récifs. Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 5 : YASAWA ISLAND, île de Wayalailai

Wayalailai est une île volcanique bien différente de celles des îles Mamanuca. Ici le relief est plus escarpé, on a grimpé jusqu’au pic rocheux pour la vue panoramique sur l’archipel : une balade à ne pas manquer ! Cette île est connue pour ses excursions à Shark point, un lieu de rendez-vous de nombreux petits requins de récifs. Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 6 – 7 : YASAWA ISLAND, l’île Naviti

Deux jours de détente sur l’île Naviti, dans un resort canon en bord de plage qu’on a pu négocié à un bon prix. L’île volcanique de Naviti présente de nombreuses plages de sable blanc et quelques sentiers dans les terres. La particularité de cette île, c’est la passe où l’on peut observer des raies Manta : ces géantes raies de plus de 5m d’envergure. Nous avons eu la chance de nager parmi elles avec seulement notre masque et tuba ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 8 – 9 : YASAWA ISLAND, île de Yaqeta

L’île Yaqeta n’est pas touristique du tout, et c’est au sein d’un petit village que nos hôtes partagent un morceau de leur maison avec nous. Nous vivons au rythme de la famille deux journées et découvrons le village. Un pêcheur nous a mené à Blue Lagoon, une réserve marine protégée avec des fonds marins riches en poissons ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

 

Jour 10 – 12 : VITI LEVU, le Sud de l’île

Après notre séjour dans les archipels, nous regagnons l’île principale pour trois jours. Nous randonnons sur les dunes de sable et à l’intérieur des terres autour de Sigatoka, profitons de la plage de Korolevu et de Pacific Harbour. Pour nous déplacer, pas meilleur moyen que le bus local qui roule sur l’unique route au Sud de l’île. La route est très belle, bordant le lagon de Viti Levu. Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 13 – 14 : VITI LEVU, L’île de Nanaru-i-ra

Tout au Nord de l’île principale de Viti Levu, se trouve une petite île nommée Nanaru-i-ra, connue pour son spot de kitesurf. Nous passons deux journées sur cette île entre session de kitesurf pour Guillaume, plage et détente, et randonnée sur les sentiers pour observer le panel de couleur du lagon entourant l’île. Cette île est partagée entre la mangrove qui envahit un côté de l’île, et des plages de sable blanc de l’autre côté. C’est une île coup de cœur tout proche de l’île principale ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 15 : VITI LEVU, Bus et ferry pour l’île Taveuni

Nous consacrons une journée entière au transport entre l’île de Nananu-i-ra et l’île de Taveuni. Nous prenons le bus pendant 4h, puis un ferry au départ de Suva. Les 20 heures de ferry jusqu’à Taveuni sont longues (au lieu de 12h annoncée) : on comprend enfin ce qu’ils appellent le « fidji time » !

 

Jour 16 -19 : TAVEUNI ISLAND

Quatre jours sur l’île de Taveuni, surnommée « l’île jardin » pour sa végétation dense et tropicale. Nous passons trois belles journées sur l’île avec un couple de français rencontré sur le ferry, entre balade sur la côte, baignade dans les cascades au milieu de la rainforest et snorkelling dans les lagons face aux plages. La bonne humeur et l’amabilité des habitants de l’île nous fascine et rend cette île unique ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 20 – 21 : VANUA LEVU, Savusavu

Nous passons deux jours à Savusavu, une petite ville au Sud de Vanua Levu, encastrée dans un relief escarpé offrant une belle vue sur la baie. La ville est assez vivante avec un marché central, de nombreux magasins et restaurants. Nous découvrons les plages aux alentours, dont une absolument déserte où d’étranges rochers avec des palmiers sortent du lagon. Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 22 : VITI LEVU, Suva et route au Sud de l’île

Voici une seconde journée de transport pour relier Savusavu et Suva par ferry. Nous profitons du passage par Suva, la capitale, pour y faire un tour. Nous retournons rapidement sur Nadi, car nous voulons retrouver notre île favorite : Mana island !

 

Jour 23 – 25 : MAMANUCA ISLAND, l’île de Malolo

Malolo island, encore une île paradisiaque ! En fin de voyage aux Fidji, nous décidons de retourner dans l’archipel des Mamanuca qui nous a tellement plu. Nous choisissons l’île Malolo pour sa proximité avec Nadi ainsi que pour son sublime lagon permettant la pratique de kitesurf. Le snorkelling autour du banc de sable face à Malolo est l’un des meilleurs des Fidji selon moi : des fonds marins époustouflants ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

Jour 26 – 28 : MAMANUCA ISLAND, retour sur l’île de Mana

Nous revoilà sur notre île favorite à Mana island, où nous passons trois jours entre snorkelling, détente sur les belles plages. Nous découvrons de nouveaux sentiers et passons les plus beaux couchers de soleil ! Pour lire l’article, cliquez ici

 

 

 

Jour 29 : Retour en Australie !

Notre séjour d’un mois au Fidji prend fin, et nous avons pas vu le temps passé ! Ce voyage est une belle pause, de vraie vacances en plein milieu d’un road trip Australien, mais nous avons aussi hâte de retrouver notre 4×4 aménagé et de découvrir la côte Ouest de l’Australie ! L’Australie, c’est ici

 

 

Pour retrouver l’ensemble des vidéos, c’est par ici!

 

INFOS ET BONS PLANS POUR ORGANISER SON SÉJOUR

Arrivés aux îles Fidji sans avoir prévu d’itinéraire, ni réservé d’hôtels, nous accordons deux jours pour organiser notre voyage de 28 jours sur les îles. Nous manquons considérablement d’informations, les guides et agences sont assez vagues lorsque nous y demandons conseil. Nous cherchons sur internet sans trouver satisfaction et constatons que des îles sont inaccessibles pour voyageurs à petit budget.. Le premier jour on s’est demandé ce qu’on allait faire aux Fidji pendant un mois sans exploser le budget. La majeure partie des touristes aux Fidji logent en Resort luxueux et y restent la journée, c’est pourquoi peu d’activités ou excursions sont « organisées » pour les backpackers, à des prix « raisonnables ». Finalement, notre voyage s’organisera petit à petit, tout au long de notre séjour, en fonction des conseils des locaux ou des voyageurs que nous rencontrons.

 

Ou trouver des infos ?

  • Les guides de voyage : En plus du guide Petit Futé des Fidji (le seul en Français), je télécharge la version numérique du Lonely planet des Fidji. Même s’il est uniquement en anglais, il est vraiment précis avec des cartes et propose pas mal d’hôtels/backpackers à bon marché.

  • Internet : Je trouve quelques informations sur internet sur des blogs, ou bien des sites de tours organisés pour voir l’itinéraire proposé. Je regarde aussi les tarifs des traversées en ferry ou bateau pour les îles.

  • Les agences de voyage : Nous faisons un petit tour dans les agences de voyages à Nadi afin de connaître le budget pour les îles Mamanuca et Yasawa que nous voulons visiter. Après avoir négocié un prix pour le transport en bateau et l’hôtel en pension complète pour 7 jours, nous réservons via cette agence de voyage situé à Nadi. Nous commencerons notre voyage Petite astuce, il vaut mieux comparer les prix d’au moins deux agences de voyage : ils peuvent varier de beaucoup.

 

Mon avis / conseil pour l’itinéraire

Personnellement, j’ai adoré les îles dans l’archipel des Mamanuca et Yasawa (à l’Est de Viti Levu) : ces îles sont vraiment magnifiques et possèdent toutes des plages carte postale, un lagon permettant de faire de la plongée ou snorkelling et des points de vue en hauteur. Ces plages de sables blancs ne sont pas aussi belles sur Viti Levu, l’île principale. Pour ces îles des Mamanuca et Yasawa, je conseille d’y rester au minimum une semaine, voir 10 jours en visitant plusieurs îles, et en restant 2 jours sur chacune. Question budget, il y a des hôtels pour tous les prix : du Resort luxueux au Homestays.

J’ai beaucoup aimé l’île Taveuni (à l’Ouest de Viti Levu), qui reste encore très sauvage avec une forêt tropicale luxuriante et des cascades aussi belles les unes que les autres. La plongée à Rainbow Coral est mondialement connue pour ses fonds marins. Mais, pour rejoindre Taveuni de Viti Levu, c’est une 20ène d’heure en ferry de nuit, ou bien une heure par avion (pour 100-150€ environ).

 

Un numéro de téléphone Fidjien, ça sert!

Nous chargeons notre téléphone avec une carte SIM des Fidji et un forfait prépayé (la carte SIM : 7F$ et le forfait 7F$=3€ pour une semaine). D’ailleurs nous l’avons acheté dans un fast-food à Chicken express (étonnant comme lieu). Cela nous permet d’appeler les hôtels, et négocier directement le prix pour réserver les nuits. Ça n’a jamais été dans nos habitudes de réserver, mais ici, c’est assez nécessaire pour avoir les meilleurs rapport qualité / prix d’hôtels. En général, nous réservions notre hôtel une semaine à l’avance. C’est aussi un confort et un gain de temps d’arriver dans une ville et savoir où l’on dort. Un numéro de téléphone Fidjien permet aussi de contacter les chauffeurs de taxi que nous prenons la première fois dans une ville. Ça nous sert à les rappeler aux cas où on se retrouve au milieu de nul part sans moyen de transport.. ou bien de négocier une course au meilleur prix.

Pour retrouver l’article concernant le Budget aux Fidji, cliquez ici


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s