Nananu-i-ra

        Au Nord de Viti Levu (l’île principale des Fidji) se trouve Nananu-i-ra, une petite île très sauvage où alterne plage de sable blanc et mangrove. Les collines offrent de nombreux points de vue sur le lagon qui entoure l’île. Cette île est très connue pour la régularité de son vent, très courue par les kitesurfers ou windsurfers.

DEUX JOURS SUR L’ÎLE NANANU-I-RA

         Passé trois jours sous la pluie à Viti Levu, nous décidons de nous diriger vers la partie Nord sur l’île Nanaru-i-ra pour tenter une session kitesurf et retrouver le soleil. Après 5h de bus local (200km) et tous ces virages pour traverser le relief de l’île, nous arrivons à une toute petite ville au Nord, Rakiraki. Le paysage est différent dans le Nord, la ville est entourée de champ de canne à sucre sur fond de collines découpées. C’est beaucoup plus sauvage que le Sud, et les côtes sont envahies de mangrove.

     Nous naviguons quelques minutes dans une « barquette » pour rejoindre cette île vallonnée bordée de plages de sable blanc. A peine arrivés à notre hôtel, on s’empresse de mettre un pied dans cette eau turquoise. Le vent souffle et Guillaume ne perd pas de temps pour profiter d’une petite session de kitesurf en fin de journée. Hop hop hop il met en place son matériel et c’est parti ! .. pour une petite heure finalement.. puisque le vent chute d’un coup à la tombée de la nuit.

 

        Autour du dîner, nous faisons connaissance avec trois françaises et canadiennes en HelpX dans l’hôtel (le bon plan!) puis tentons de discuter avec des Australiens et Néo-Zélandais à l’accent très prononcé. En fait, l’hôtel où nous logeons accueillait une partie de l’équipe de tournage d’un film qui sortira en 2018 (« A drift »). Quel honneur d’avoir séjourné sur l’île du tournage du film et côtoyer le personnel du tournage. D’ailleurs, l’équipe nous expliquait qu’ils utilisaient un vrai voilier pour le tournage, puis un autre voilier factice (qu’on a vu) pour certaines scènes sous l’eau. On a pu comprendre qu’une scène de tournage nécessite des moyens gigantesques !!

       Le lendemain, le soleil est au rendez-vous et nous profitons de cette journée au rythme fidjien entre plage et kitesurf. Dans l’après-midi, nous nous promenons sur les sentiers de l’île pour avoir une vue d’ensemble et contempler les formes des lagons nous entourant. La vue est vraiment splendide du haut de la colline : un récif corallien en forme de cœur s’apparente. De nombreuses directions croisent notre chemin, il n’y a pas de carte et tout se ressemble.. Bon, le plus simple est de revenir sur nos pas pour retrouver l’hôtel ! Encore une petite session kitesurf avant la tombée de la nuit, cette fois-ci il y a du vent ! Notre soirée sera aussi sympathique que la première.

 

 

         Vendredi, nous devons prendre le bus pour Suva, puis le ferry pour Taveuni, autrement dit, une longue journée de transport nous attend. Nous partons en fin de matinée, après une petite balade sur les plages côté Sud où la mangrove est plus présente. J’ai traversé les quelques maisons qui composent le micro-village de l’île, puis un lovo : c’est un four naturel traditionnel à base pierres chaudes et de feuilles de bananiers pour enfermer la chaleur dans un trou. De nombreux crabes et mangoustes ont traversé mon chemin pour rejoindre cette mangrove qui poussent sur le sable blanc.   

 

INFOS ET BONS PLANS

Kitesurf : La plage côté Safari Lodge de l’île est un bon spot de kitesurf, le vent est plutôt régulier et souffle tous les jours. Ce spot est bien orienté, mais pas vraiment adapté pour les débutants : pour décoller l’aile il faut aller dans l’eau (la plage est très étroite), quelques rochers sortent de l’eau à un endroit, et à marée basse il ne vaut mieux pas tomber dans l’eau avec le corail au fond.

Il est possible de louer du matériel de windsurf ou kitesurf à Safari Lodge où de prendre des cours avec Warren, l’australien qui tient l’hôtel, s’il en aura la motivation.. (2h de leçon de kitesurf : 220F$, 100€).

Logement : Le Safari Lodge, où nous étions, est tenu par un Australien qui propose des lits en dortoir pour 35F$ la nuit. La chambre est très basique et les sanitaires moyens mais la vue du haut de la colline sur le lagon nous fait vite oublier tout ça. J’ai aimé le cadre de l’hôtel, mais le côté business-man du gérant noircit l’ambiance. Au téléphone lorsque nous avons réserver la nuit, il se propose de nous chercher en bateau, nous indique qu’il a de la place en dortoir, et accepte que l’on amène nos repas suite à notre demande. Arrivé à son hôtel, il nous facture le bateau, la pension complète et le dortoir qui en fait est une chambre du personnel comme il est complet. Ça nous énerve mais on arrivera à trouver un arrangement, même si on ne s’attendait pas à ce prix ! (35F$/pers le repas du soir, pour des pâtes..). Bref, le gérant est complet, mais veut toujours plus ! Un conseil, il vaut mieux amener de quoi faire son propre petit déjeuner ou lunch avant d’arriver sur l’île : aucun magasin ni village permet d’acheter de la nourriture.

L’accès: Le bus entre Suva-Rakiraki coûte 12F$/pers pour 150km (3h de route). Pour atteindre l’île, il faut se rendre au port d’Ellington tout proche de Rakiraki, puis prendre un bateau pour rejoindre Nananu-i-ra (50F$/pers l’aller-retour) à voir avec votre hôtel.


2 réflexions sur “Nananu-i-ra

  1. Salut Fanadevoyages,
    Juste un petit message pour vous dire bravo pour votre blog. Nous l’avons utilisé pour notre périple en australie et nous le utilisons de nouveau pour les fidji 👌
    Voilà ça fait toujours plaisir de savoir qu’on ne fait pas un blog pour rien 😜
    Bonne continuation dans votre périple!
    Anaïs et Kevin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s