Springbrook et Lamington national park

     A juste une heure de route de la Gold coast, nous nous retrouvons au milieu de la nature dans la Rainforest de Springbrook et de Lamington national park. Qui dit rainforest, dit bruine et humidité ! Ces imposantes forêts d’eucalyptus, de palmier, de fougère arborescente et de lichen concentrent un fort taux d’humidité que nous ressentions : on se croirait (presque) en Asie !

 

SPRINGBROOK NATIONAL PARK

Nous avons sillonné le long de quelques sentiers pour découvrir les fameuses cascades si imposantes du parc de Springbrook, qui lui se trouve perché sur un plateau.

Purlingbrook falls circuit : C’est une petite balade de 4 km avec un peu de dénivelé (c’est que des marches!) pour arriver en contre-bas de la cascade. Nous approchons le bassin de la où s’écoule massivement la chute d’eau. Les points de vue du haut et du bas sont spectaculaires du fait du débit et de la hauteur de la chute d’eau.

Twin falls circuit et Rainbow falls : Encore une petite marche de 4 km qui descend progressivement pour arriver à Twin falls, deux cascades côte à côte, et Rainbow falls, une cascade imposante. Pour y arriver il faut enjambé quelques rochers superposés.. glissants!

Natural bridge : Situé de l’autre côté de la montagne, un chemin de 1 km trace une boucle dans une forêt humide, menant à des cascades dont la plus connue est Natural Bridge (la chute s’écoule à travers une formation rocheuse en forme de pont). J’ai beaucoup aimé cet endroit, nous y serons restés pour la tombée de la nuit où les chauve-souris s’agitent et les glow-worms (vers luisants) s’illuminent dans la grotte, un beau spectacle.

LAMINGTON NATIONAL PARK

Tree top walk : Nous commençons notre journée par une petite balade perchée dans les arbres au même niveau que les oiseaux. Même si nous n’avons vu aucun oiseau (peut-être sommes nous venus trop tard dans la matinée, ou bien trop de touristes font fuir les oiseaux ?!), c’était bien amusant !

Box Forest circuit : Nous enchaînons avec un circuit de 11 km en plein cœur de la rainforest avec ses lianes, fougères géantes et arbres parasites qui entourent des énormes troncs. Au milieu de la rando nous rencontrons les cascades de Yanbacoochie falls, Box Log falls et Elabana falls, de belles surprises. Nous finissons les 5 derniers kilomètres sous une pluie diluvienne et arrivons trempés jusqu’aux os, vive la rainforest !

 

INFOS ET BONS PLANS

Que faire et combien de temps ? J’ai une préférence pour Springbrook national park où les cascades sont plus variées et impressionnantes que celles de Lamington. Par contre, la forêt tropicale est beaucoup plus riche à Lamington national park. Une journée suffirait dans le parc de Springbrook, quant à celui de Lamington il faudrait plus de temps à y consacrer (de nombreux sentiers sillonnent le parc).

Ou dormir?  Nous avons choisi un camping entre les deux parcs nationaux, à Witheren, pour (8$/nuit/personne), sympathique avec pleins d’oiseaux au réveil. Sinon en plein cœur du parc national de Lamington, il y a un camping pour seulement 6,50$pp avec douche, un coin bien sympa pour y camper ! Dommage nous l’avons vu trop tard..

Accès au parc : L’accès aux parcs est gratuit. Même la balade Tree top walk, aménagée pour marcher à 20m de haut à Lamington NP est gratuite. Pour arriver à Lamington NP, la seule route qui débute par le Nord est assez étroite et sinueuse sur les derniers kilomètres. Du coup, on met un peu plus de temps que prévu pour tracer les 30km de route.

Les deux parcs sur la carte

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s